La référence des professionnels
des communications et du design

5 activités à ne pas manquer cette semaine

Une artiste queer confronte les conventions en danse, Catherine D'Amours dévoile sa première exposition, des DJ américains au Piknic Électonik et plus encore. Infopresse vous propose des sorties culturelles pour toute la semaine. 

Danse et performance // Decomposition of a Continuous Whole de Taisha Paggett – le 20 juin au Centre Phi
Confronter les métaphores sociales, politiques et culturelles 

Taisha Paggett est une artiste afro-américaine queer installée à Los Angeles. Decomposition of a Continuous Whole est une performance dans laquelle elle dessine sur les murs d’une pièce, les yeux bandés. «Je voulais créer un espace où je serais parmi le public, mais où j’ignorerais ses yeux, son regard. Je désirais aussi sortir des structures temporelles de la danse, des durées de sept, 15, 45 minutes, d’une soirée. Je souhaitais élargir le temps et délaisser l’arc narratif.»


Arts visuels // Pleurer des souvenirs par Catherine D'Amours – du 22 au 26 juin à la galerie Espace Projet
Visiter les souvenirs d'une artiste de l'industrie

Au cours de la dernière année, Catherine D'Amours, associée et directrice artistique du studio Nouvelle administration, s'est intéressée à l’illustration et au collage. Pour cette première exposition, elle réunit différentes textures de papier collectionnées au fil du temps, puis y superpose des illustrations contrastées, comme des fenêtres s’ouvrant sur des souvenirs ou des époques disparues. Ces univers sont empreints de nostalgie et inspirés d’espaces à découvrir, du patrimoine, de la transmission du savoir et des rencontres. 


Arts visuels // Priority Innfield de ​Lizzie Fitch et Ryan Trecartin – du 22 juin au 5 septembre au Musée d'art contemporain de Montréal
Redéfinir les technologies de l'information

Lizzie Fitch et Ryan Trecartin sont tous deux nés en 1981, respectivement dans l’Indiana et au Texas. Ils ont étudié à l'école Rhode Island School of Design. Ils vivent et travaillent à Los Angeles. Priority Innfield est un «théâtre sculptural» composé de quatre films, diffusés à un rythme effréné et sans relâche. Dans un style direct, quasi amateur, ils explorent les impacts des technologies de l’information sur la communication, le langage et l’identité.

Installation participative // My Name is Raj – du 23 juin au 9 juillet dans le cadre du festival Elektra de Montréal
Découvrir la version contemporaine d'un pionner du cinéma indien

My Name is Raj est un projet composé d’une exposition de photos, de projections de films et d’une installation participative. Raj Kapoor est un acteur, directeur et producteur pionnier du cinéma indien des années 1950-1960. Dans l'exposition de l'Ontarien Srinivas Krishna, les visiteurs sont photographiés dans l’esthétique des personnages de Kapoor, puis insérés numériquement dans son monde cinématographique, afin de créer une réinvention fantasmée de l’identité.


Musique // Piknic Électronik #7 - Wolf and Lamb – le 26 juin
Danser sur les rythmes de deux DJ américains

Les cofondateurs de la maison de production Crew Love seront sur scène en compagnie de Soul Clap et de Nick Monaco pour faire danser les foules à la place de l'Homme du Parc Jean-Drapeau.

Nos chroniques culturelles font une pause pendant l'été et seront de retour cet automne. Infopresse vous souhaite une saison estivale riche en culture et en découvertes!

comments powered by Disqus