La référence des professionnels
des communications et du design

La valeur de ne rien dire

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Arnaud Granata d'Infopresse et Stéphane Mailhiot de Havas Worldwide Canada discutent, entres autres, de la réaction des marques aux événements tragiques d'Orlando.

ARNAUD GRANATA

INFOPRESSE

À la suite de la tuerie d’Orlando, plusieurs images et de mots-clics en soutien aux victimes sont apparus sur les réseaux sociaux. Certaines entreprises ont également tenté de démontrer leur soutien par des campagnes de communication.

Apple est ainsi l’une des premières à avoir pris la parole sur cette tragédie, son président Tim Cook ayant décrété une minute de silence en ouverture de la conférence lors du WWDC 16. JetBlue, transporteur aérien très présent à Orlando, a quant à lui offert des allers-retours gratuits à destination ou en provenance d’Orlando aux familles des victimes et à leur entourage.

STÉPHANE MAILHIOT

HAVAS WORLDWIDE CANADA

JetBlue est d'ailleurs une des seules entreprises à avoir posé un geste de relations publiques très concret, alors que les marques semblent plutôt devenir réticentes aux prises de position publiques après une tragédie.

En effet, les exemples récents de Starbucks, qui avait suscité des réactions mitigées avec son message de soutien après les attentats de Paris, ou American Apparel, qui avait organisé une promotion indélicate après le passage dévastateur de l’ouragan Sandy, démontrent des cas de figure où le message n’est pas toujours bien reçu par la population, même si les intentions de départ sont parfois bonnes.

Dans ce type de situation, le défi pour les entreprises en est un de pertinence. Selon les deux chroniqueurs, elles devraient donc briser le silence uniquement si elles ont quelque chose de concret à apporter.

Aussi au programme cette semaine: ces magasins à réductions qui investissent le monde de la mode, une campagne-choc de Médecins du monde et le marketing au service du «Brexit» décortiqué.

Retrouvez l'intégralité de la chronique «Bêtes de pub», diffusée à l’émission Médium large de Radio-Canada.

* En couverture: la Ville de Québec a mis en berne le drapeau arc-en-ciel au lendemain de la tuerie dans une discothèque gaie d'Orlando. Photo: Radio-Canada/Alexandre Duval

comments powered by Disqus