La référence des professionnels
des communications et du design

Les consommateurs et le publipostage: six degrés d’interaction

Les Canadiens remarquent, ouvrent, lisent, conservent, passent à d’autres et laissent en vue les articles de publipostage. Votre marque entre dans leur maison. Elle y vit. Et son effet est étendu.

Se démarquer de l’encombrement publicitaire actuel constitue l’objectif de tous les décideurs en communications-marketing. Toutefois, ceux-ci souhaitent bien plus pour leur marque. Ils veulent la placer dans les mains des consommateurs pour créer une interaction qui mènera à l’action. Quel autre support que le publipostage peut se vanter de franchir le seuil de la maison, de générer autant de proximité et d’entraîner des résultats aussi immédiats?

Les consommateurs ne font pas que remarquer les articles de publipostage. Ils les manipulent, interagissent avec eux, les conservent. En somme, les gens vivent pas moins de six degrés d’interaction avec ce support, car en plus de le remarquer, ils l’ouvrent, le lisent, le conservent, le passent à d’autres personnes et le laissent bien en vue dans leur maison. L’impact s’en trouve ainsi prolongé.

Une récente recherche* a d’ailleurs dévoilé des faits qui permettent aux responsables du marketing, aux stratèges et aux décideurs de mieux comprendre les consommateurs et leur relation au publipostage. En voici les faits saillants:

  • Près de trois Canadiens sur quatre (74%) remarquent toujours ou parfois les articles de publipostage. Ils les ramassent, les apportent à l’intérieur de la maison et les trient en y accordant une attention que les autres médias ne réussissent pas à obtenir.
     
  • 85% des gens ouvrent le courrier qui leur semble intéressant. Un message pertinent et engageant permet donc à un article de publipostage de se démarquer. Conclusion: la créativité est de mise!
     
  • Deux Canadiens sur trois (67%) lisent les catalogues reçus par la poste et 40% les conservent pendant un mois et plus. Voilà la raison pour laquelle les catalogues se multiplient au pays, sous des formats variés, avec des concepts judicieux et même des options interactives!
     
  • Un Canadien sur trois (33%) conserve le courrier qu’il a lu. Cela prolonge de manière positive l’effet d’une marque.
     
  • Près de trois Canadiens sur quatre (71%) passent les articles de publipostage à d’autres personnes (amis, parents, collègues, etc.). Les membres de la génération Y sont encore plus actifs, car 77% agissent ainsi (si vous croyez qu’ils mènent des vies strictement numériques, détrompez-vous)!
     
  • 81% des Canadiens laissent en vue les articles de publipostage. Des coupons sur le réfrigérateur jusqu’aux brochures sur la table, les articles de publipostage restent donc très visibles et bien présents au quotidien. Cela multiplie les occasions d’attirer l’attention, donc de passer à l’action.

Le rituel avec lequel les gens d’ici consultent leur courrier à la maison crée de multiples possibilités pour les marques et les responsables du marketing. Le courrier représente le seul support que les consommateurs peuvent manipuler. Une importante étude de neuromarketing** a justement démontré l’importance de la nature physique des articles de publipostage. Comparativement aux médias numériques, ils sont plus faciles à comprendre, plus persuasifs et plus aptes à stimuler les émotions et la mémoire chez les consommateurs. Découvrez-en davantage sur le parcours impressionnant du courrier dans la maison à postescanada.ca/lecourrierdanslamaison.

Marketing Intelliposte de Postes CanadaMC est une approche plus judicieuse du publipostage. Elle combine la nature physique d’un article de publipostage – grâce à laquelle celui-ci incite à l’action – avec l’intelligence des données – pour cibler plus efficacement – et les capacités de connectivité des autres médias afin d’augmenter l’impact de votre campagne.

Le publipostage, c’est la preuve qu’avec la bonne approche, les marques peuvent s’élever au-dessus de la mêlée et, surtout, inciter à l’action. Chaque dollar investi génère ainsi des résultats concrets. 

* Étude omnibus sur la relation des consommateurs au courrier publicitaire – Postes Canada et Harris/Decima, juin 2015

** Postes Canada et True Impact Marketing, Understanding the Impact of Physical Communications through Neuroscience, février 2015. De cette étude, Postes Canada a publié en juillet 2015 le livre blanc – La neuroscience explique le pouvoir d’incitation à l’action du publipostage.

Marketing Intelliposte de Postes Canada est une marque de commerce de la Société canadienne des postes.

comments powered by Disqus