La référence des professionnels
des communications et du design

C2MTL: une édition sous le signe de la multitude

C’est aujourd’hui qu’est lancée la cinquième édition de la conférence alliant commerce et créativité C2MTL, qui se tient à l’Arsenal. Le président de son conseil d'administration, Jean-François Bouchard, en présente les particularités et la programmation.

jean-françois bouchard

c2MTL

«Nous explorerons ce glissement inéluctable qui fait passer l’influence d’entre les mains de quelques grandes entreprises vers celles, innombrables, de consommateurs avertis, d’entrepreneurs agiles et de ces organisations qui osent la collaboration, même avec leurs concurrents.» Voilà qui met la table à l’édition 2016 de C2MTL et qui reflète bien les nouveautés à son programme, qui veut donner plus de place aux participants.

«L’important, ce sont ces échanges entre les gens.»

En effet, l’une des différences notables est l’augmentation significative des activités en périphérie des conférences: on trouve dans la programmation de deux à trois fois plus d’ateliers et de classes de maîtres. «Il y a vraiment une demande grandissante pour ces activités, raconte Jean-François Bouchard, également cofondateur et chef de la direction de l’agence Sid Lee. Les gens aiment mettre la main à la pâte, souhaitent être participants plutôt que spectateurs. Si l’on fait bien notre travail, la conférence pourrait être presque secondaire: l’important, ce sont ces échanges entre les gens. C’est la direction que nous voulons prendre.»

D’ailleurs, à l’instar de l’édition 2015, les organisateurs déploient des Brain Dates sur le site, une sorte de réseau social consacré au réseautage lors de l’événement. En remplissant une fiche qui indique ses champs d’intérêt, chaque participant peut prendre rendez-vous avec un autre afin d’échanger.

Une programmation pour tous  
Depuis ses débuts, le cœur de C2MTL est l’intersection entre le commerce et la créativité. Si Jean-François Bouchard concède qu’il s’agit d’un vaste champ, plusieurs organisations ont encore besoin de repères pour revoir leurs façons d’intégrer l’innovation dans leur culture d’entreprise. Aussi, les conférenciers couvrent une grande variété d’expertises et de sphères: le cofondateur de Vice Média Suroosh Alvi, la maîtresse du bon goût Martha Stewart, l’environnementaliste David Suzuki côtoient les Guy A. Lepage, Guy Crevier et autres Frank & Oak dans une programmation qui veut avant tout «inspirer des solutions créatives à des problèmes commerciaux».

«Nous ne voulons pas que C2 soit la conférence des industries créatives. Nous DÉSIRONS que ce soit une conférence du monde des affaires, dans laquelle un banquier comme un designer y trouve son compte.»

«On célèbre cette créativité qui peut s’exprimer dans un paquet de sphères différentes, rappelle Jean-François Bouchard. Cela fait partie de nos croyances: nous ne voulons pas que C2 soit la conférence des industries créatives. Nous désirons que ce soit une conférence du monde des affaires, dans laquelle un banquier comme un designer y trouve son compte.»

Brasser des affaires
Si les retombées d’une telle conférence peuvent s’avérer importantes pour les participants, elles peuvent aussi l’être pour Montréal et le Québec. Outre l’impact touristique de la conférence, qui attire un nombre grandissant de délégations étrangères, C2 est bonne pour les affaires: «Chaque année, nous mandatons PricewatherhouseCoopers pour une minutieuse recherche sur les retombées économiques de C2. L’an passé, elles ont été chiffrées à plus de 120 millions$. Nous avons été agréablement surpris. Nous nous apercevons que de plus en plus, les gens brassent des affaires à C2; beaucoup d’ententes commerciales découlent de cette conférence.»

Le pari de l’équipe de C2 pour les cinq prochaines années? Avoir, dans son propre créneau, l’envergure de conférences telles que Davos, Ted ou SxSw, des événements ayant tous une trentaine d'années. «Nous voulons bâtir un événement connu de tous dans le monde, mais avec un échéancier beaucoup plus court. C’est notre objectif des cinq prochaines années: atteindre ce niveau.»

C2MTL se tiendra à l’Arsenal, du 24 au 26 mai.

En couverture: le site de C2 Montréal à l'Arsenal (crédit: C2 Montréal)

comments powered by Disqus