La référence des professionnels
des communications et du design

Assistance personnelle, messagerie, réalité virtuelle: retour sur le Google I/0 2016

Le 18 mai démarrait Google I/O, colloque annuel tenu par Google et conçu spécifiquement pour les développeurs. Pour l'occasion, l'entreprise a dévoilé ses plus récents projets. Retour sur les principales annonces de la journée.

SUNDAR PINCHAÏ, PDG DE GOOGLE, LORS DU rendez-vous GOOGLE I/O 2016.

Sundar Pinchaï, PDG de Google, a amorcé sa présentation en mentionnant que 20% des recherches Google sur les appareils mobiles sont désormais lancées par la voix.

Les améliorations de la recherche et de l'assistance ont d'ailleurs constitué les éléments centraux de ce Google I/O 2016, alors que divers lancements intégrant ces nouvelles fonctionnalités ont été présentés. 

* Google Assistant: l'assistant conversationnel

Mentionnant que «Google doit toujours demeurer un pas d'avance sur ses utilisateurs», Sundar Pinchaï a présenté Google Assistant, une sorte de Google Now hautement revampé et capable de répondre à des questions complexes.

Exploitant le Knowledge Graph de son moteur de recherche, Google Assistant prendra en compte le contexte autour d'une requête d'utilisateur. Ainsi, ce dernier n'aura pas besoin de formuler de question précise pour obtenir une réponse. Décrit comme un «assistant conversationnel», Google Assistant insiste sur la conversation dans la requête des utilisateurs, histoire de rendre le processus de recherche plus naturel pour ces derniers.

L'assistant sera ainsi capable de commander lui-même les billets d'un film à partir de critères vagues donnés lors d'une conversation portant sur les résultats aux guichets, par exemple.

google assistant misera sur une interface s'apparentant à une conversation.

* Google Home: un appareil conçu pour la maison

Prévu pour la fin de 2016, cet appareil au design épuré sera doté d'un haut-parleur intégré, d'un microphone, d'une base amovible et personnalisable, en plus d'être capable d'interagir avec les autres objets connectés à proximité dans la maison. Le tout, sans bouton.

Cette petite enceinte wifi pourra également remplir diverses fonctionnalités, comme gérer l'expédition de courriels et de messages textes, diffuser des vidéos sur n'importe quel écran de la maison, jouer de la musique dans différentes pièces à la fois ou encore lancer une recherche Google.

google home, prévu pour l'automne prochain.

* Allo: une nouvelle application de messagerie intelligente

Offerte sur Android et iOS dès cet été, la nouvelle application de messagerie intelligente Allo a été conçue avec les concepts d'expression, d'assistance et de sécurité en tête.

Ainsi, elle proposera notamment des réponses semi-automatisées et inspirées de la manière dont un utilisateur s’exprime sur celle-ci, de sorte que les suggestions de réponses semi-automatisées seront uniques à chaque utilisateur.

Quant à la sécurité et à la confidentialité, Allo offrira un mode de discussion incognito crypté de bout en bout et doté d'une date d'expiration pour chaque message afin d'éviter que des discussions ne restent stockées dans le nuage.

Finalement, Allo proposera des fonctionnalités qui serviront à accentuer davantage l'expressivité derrière nos messages textes, sans devoir sortir de l'application. Parmi elles, WhisperShout permettra d'agrandir ou de diminuer la taille d'un message, selon qu'on souhaite le crier ou le chuchoter, tandis qu'Ink permettra d'ajouter un doodle sur une photo qu'on envoie.

l'icône de la nouvelle application de messagerie intelligente allo.

* Duo: une application d'appels vidéo

Proposant le même système de sécurité qu'Allo, avec qui elle partage la date de lancement et la compatibilité Android et iOS, cette application permettra de procéder à des appels vidéos, même lorsque la puissance du réseau est faible.

La principale innovation de Duo par rapport aux applications similaires sera la fonctionnalité Knock Knock, qui offrira une prévisualisation du flux vidéo de l’appelant avant même de décrocher… et de répondre ou non.

* Google Daydream: une plateforme et un casque de réalité virtuelle

Offerte à partir de cet automne, Daydream représente à la fois l'écosystème de réalité virtuelle de Google ainsi que les nouveaux appareils optimisés pour sa consultation.

Ainsi, un nouveau casque de réalité virtuelle signé Google arrivera sur les tablettes d'ici la fin de l'année. Promis comme confortable, léger, pratique et performant, ce casque sera compatible avec au moins un modèle de téléphone intelligent de chacune des entreprises suivantes: Samsung, HTC, LG, Xiaomi, Huawei, ZTE, Asus et Alcatel. Le projet de casque sera aussi accompagné d’une petite télécommande dotée de deux boutons et d'un pad tactile, en plus d'être capable de détecter les mouvements.

Sur la plateforme Daydream, Google a mentionné être en train de travailler à une reconstruction du site YouTube afin de rendre ce domaine optimal pour la consultation de vidéos en réalité virtuelle. Des ententes avec plusieurs grands groupes ont également été annoncées, alors que New York Times, Netflix, Hulu et Imax lanceront des applications conçues pour Daydream.

L'annonce de la plateforme Daydream et de son équipement était accompagné de révélations sur le nouveau système d'exploitation Android N, conçu avec l'objectif de maximiser les possibilités de la réalité virtuelle sur appareil mobile.

à gauche, le nouveau casque daydream de google; à droite, sa télécommande.

plusieurs partenaires proposeront prochainement des applications de réalité virtuelle compatibles avec google daydream.

un exemple d'interface de navigation sur la plateforme google daydream.

La conférence Google I/O se tient jusqu'au 20 mai. Vous pouvez revoir la présentation d'ouverture ci-dessous: 

 

comments powered by Disqus