La référence des professionnels
des communications et du design

Une fausse publicité dénonçant Donald Trump enflamme le web

Le faux panneau publicitaire, qui dénonce Donald Trump, a été partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux.

L'affiche a été largement considérée, à tort, comme une publicité pour The Economist, malgré l'absence de logo et une typographie légèrement différente de celle du magazine britannique.

D'ailleurs, il ne s'agit pas d'un véritable panneau d'affichage, mais plutôt d'un photomontage effectué à partir d'une image libre de droits, retrouvée sur le site de Wikimedia Commons.

à gauche, l'image tirée de wikimedia commons; à droite, le photomontage de l'agence aml

Cette image serait plutôt le produit d'AML, une agence londonienne. En effet, elle a publié un billet sur le blogue de son site web pour revendiquer le coup d'éclat, et son fil Twitter contient une publication de la fausse publicité datant du 18 avril dernier.

Le site web The Poke, qui se spécialise dans la nouvelle humoristique, serait à l'origine de l'engouement pour la fausse pub. Un article de The Poke, daté du 8 mai, présente l'image comme étant «lauréate d'un prix publicitaire», sans donner plus de détails. Résultat: plus de 45 000 partages Facebook de l'article étaient enregistrés moins de deux jours après sa mise en ligne.

la une du numéro du 7 mai 2016 de the economist

Sur Twitter, le mot-clic #DontTrump permettait également de retrouver bon nombre de partages de l'image.

La vague d'engouement pour la fausse publicité s'explique sans doute par la proximité avec la couverture du 7 mai 2016 de The Economist, titrée «Trump's triumph: America's tragedy».

Dans ce numéro, le magazine postule que la nomination imminente de Donald Trump à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle américaine représente «un désastre pour les républicains et l'Amérique».

comments powered by Disqus