La référence des professionnels
des communications et du design

Les humeurs de l'équipe de rédaction

Tendances, bons coups ou simple curiosité: chaque semaine, l’équipe de la rédaction d’Infopresse vous partagera ses trouvailles. 

Pierre Lapointe et Radio-Canada: la rédaction s'en tient aux faits
En critiquant la programmation de la télé québécoise lors de son apparition à Tout le monde en parle, le chanteur Pierre Lapointe a suscité un véritable tollé. Son argument: le milieu est obsédé par le vedettariat, faillant ainsi à peindre un portrait culturel diversifié.  

Sur son blogue Fagstein, le journaliste Steve Faguy a mis à l’épreuve cette affirmation en faisant le décompte des émissions de télé québécoises dont le fait de recevoir des célébrités fait partie du concept. Résultat: plus de 40 émissions satisfont ce critère. D'où nous vient cette fascination pour les vedettes?

Pour voir la liste complète, consultez le blogue Fagstein.


La psychanalyse de la rédaction: la dépendance aux réseaux sociaux
Dans une animation créée image par image avec plus de 1600 photos, l’entreprise française Maître Chat dévoile les dessous des réseaux sociaux, qui ont insidieusement intégré notre quotidien. D’où vient cette dépendance? Tweets, likes et messages provoquent une réaction positive dans le cerveau, stimulant le système de la récompense. Mais il y a aussi une question d’habitude, exacerbée par les téléphones intelligents, toujours dans la poche. Attention aux dangers de dépression, de stress et d’anxiété. 


La rédaction au front: Uber versus les taxis
Nouveau chapitre dans la guerre de l’industrie du taxi. Le regroupement des travailleurs autonomes Metallos (RTAM) a répondu à une campagne publicitaire d’Uber. Cette dernière misait sur l’idée selon laquelle le ministre des Transports prend des décisions à la place des Québécois. La contre-attaque du RTAM fait quant à elle référence à des allégations d’évasion fiscale. Selon vous, qui gagne cette bataille et que nous réserve la prochaine?


La rédaction est bien contente de ne pas avoir une bullshit job
Selon le quotidien français Le Monde, les bullshit jobs sont des emplois dénués de sens, aux contours mal définis et qu'on n'arrive pas à expliquer en moins de cinq minutes. Et s'ils sont payés à ne rien faire, plusieurs de ceux qui occupent ces postes sont malheureux. Pour savoir si vous occupez une de ces jobs à la con, comme disent les Français, on vous conseille de lire les articles du Monde et de L'Obs. Aussi intéressant: le livre On the Phenomenon of Bullshit Jobs, de l'anthropologue David Graeber. 


La rédaction félicite les Jeux olympiques de Tokyo pour leur nouveau logo
En juillet 2015, les Jeux de Tokyo adoptaient un logo... avant de l'abandonner deux mois plus tard. En plus d'être critiqué pour son design peu moderne, le Comité international olympique a été accusé de plagiat par le théâtre de Liège. 

Quelques mois après ces événements, les Jeux dévoilent un logo définitif. Réalisé par Asao Tokolo et nommé Harmonized Chequered Emblem, il illustre un damier traditionnel japonais. 

 

comments powered by Disqus