La référence des professionnels
des communications et du design

La nouvelle stratégie du quotidien National Post porte fruits

Le récent rapport AAM faisait état d'une augmentation spectaculaire de la circulation moyenne du quotidien National Post au pays. Celui-ci passe devant le Globe and Mail, qui dominait le palmarès canadien. Les explications de Gordon Fisher, président du National Post

gordon fisher

Au pays, le National Post est désormais le quotidien avec la circulation la plus importante: 459 929 exemplaires pour l’édition de semaine et 455 860 pour celle du samedi. Ces chiffres témoignent d’une augmentation remarquable de sa circulation depuis le rapport d'AMM publié en septembre: +144% en semaine et 142% le week-end. 

Selon Gordon Fisher, cette progression s'explique par la manière dont les résultats sont comptabilisés. En effet, l'évaluation de la circulation de l'AAM est effectuée à la fois par les journaux et leurs marques affiliées. Or, le National Post distribue désormais un supplément dans 11 de ses journaux au pays. Ces suppléments lui permettent ainsi d'être distribué dans les 11 marchés les plus importants ici. Parallèlement, le National Post a ouvert l'accès à tout le contenu du site nationalpost.com à ses abonnés. 

«C’est une expansion significative qui vise à accomplir plusieurs objectifs: améliorer le contenu des journaux locaux, augmenter l’engagement et le temps de lecture, et permettre aux annonceurs de profiter d’une portée plus grande, surtout pour ceux qui vont normalement vers le National Post.»

Le président explique que la mise en valeur de la marque-vedette de Postmedia améliore la valeur de chaque marque, car les journaux locaux profitent désormais du contenu du National Post ainsi que d'une couverture en profondeur des actualités nationales. 

À la suite de sondages et d'une recherche visant à tâter l’intérêt potentiel des lecteurs, la stratégie a été implantée dans les principales villes canadiennes servies par Postmedia (dont Montréal, avec The Gazette). Vancouver est la plus récente à avoir accueilli le supplément; le lectorat additionnel de ce marché n'a donc pas été comptabilisé dans le dernier rapport de l'AAM. London, en Ontario, n'a également pas été comptabilisé puisque ce marché relève d'une autre entité que l'AAM. 

«C’est la première bonne nouvelle depuis un certain temps, car nous parlons maintenant d’expansion plutôt que de recul. Je suis heureux de pouvoir le dire.»

Une stratégie de marketing soutiendra cette initiative.

comments powered by Disqus