La référence des professionnels
des communications et du design

Cossette Lab souffle cinq bougies

Par la conception de Cossette Lab en 2011, l'agence désirait centraliser les initiatives technologiques afin de stimuler le développement de solutions créatives. Discussion sur le sujet avec Malik Yacoubi, vice-président, technologies, de Cossette.

malik yacoubi

Cossette Lab, surtout connu pour son incubateur d’entreprises émergentes, regroupe d’autres activités comme la tenue d'événements mettant en valeur la technologie et l’innovation, et la création de projets comme l’Observatoire santé, qui réunit des initiatives dans la santé.  

Des bénéfices bilatéraux
Comme l’explique Malik Yacoubi, cette division a été mise sur pied à la fois en raison de l’adoption de l’entrepreneurship comme une valeur importante pour Cossette et pour rapprocher les entreprises en innovation des clients de l’agence. Celles sélectionnées par Cossette Lab proviennent ainsi de l’innovation et des technologies dans le monde des communications. Elles doivent être arrivées au stade de commercialisation de leur produit et pouvoir susciter un intérêt des clients de l’agence.

Cossette les aide ensuite à présenter leur produit, leur offre du soutien avec leur modèle d’affaires, mais surtout les met en relation avec des marques et entreprises de grande envergure. En retour, c’est pour l’agence un moyen privilégié «d’amener de l’innovation plus vite à nos clients et de profiter de technologies déjà préqualifiées pour leurs besoins», indique Malik Yacoubi.

«ON DOIT LEUR DONNER LA CHANCE ET LES PRENDRE AU SÉRIEUX, CAR PARMI CES ENTREPRISES SE TROUVENT LES GRANDS ANNONCEURS DE DEMAIN.»

Stimuler l'économie d'ici
Ce partenariat est donc à la fois bénéfique pour Cossette, qui accède à des technologies émergentes de pointe, et pour les entrepreneurs, qui peuvent ainsi se bâtir une feuille de route. C'est également pour Cossette une manière de démontrer son engagement envers la communauté entrepreneuriale. Un engagement que les entreprises privées devraient embrasser, croit Malik Yacoubi. «C’est difficile d’accéder à des organisations et de leur vendre les produits en tant qu'entreprise émergente. Il faut que les entreprises québécoises et canadiennes aient le réflexe de faire appel à ces ressources. On doit leur donner la chance et les prendre au sérieux, car parmi ces entreprises se trouvent les grands annonceurs de demain.»

Malik Yacoubi souligne également l'aspect inspirant pour les employés de côtoyer les jeunes entrepreneurs et l'intérêt pour l'entreprise de participer à l’essor économique de Montréal. «C'est une fierté de pouvoir dire qu'au final, ces sociétés en démarrage ont créé plus de 150 emplois en cinq ans et ont reçu 17 millions$ en investissement.»

Parmi celles ayant posé leurs valises chez Cossette Lab, on compte PasswordBox, un gestionnaire de mots de passe gratuit, SweetIQ, qui a conçu une plateforme pour aider les entreprises à générer des ventes en ligne, et Spotful, qui permet de réunir des outils de commerce en ligne.

Deux places sont actuellement disponibles au Lab. Les intéressés ont jusqu’au 31 mai prochain pour soumettre leur candidature ainsi qu’un résumé de leur projet ici.

comments powered by Disqus