La référence des professionnels
des communications et du design

Êtes-vous extraverti ou introverti?

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Arnaud Granata d'Infopresse et Stéphane Mailhiot de Havas Worldwide Canada discutent des ambivertis.

arnaud granata

Infopresse

Durant des années, les équipes de gestion et de ressources humaines avaient tendance à étiqueter les candidats comme étant extravertis ou introvertis. Tous étaient donc qualifiés sur cette échelle binaire, sans prendre en compte une certaine demi-mesure. Si, pendant longtemps, les extravertis étaient considérés comme les meilleurs leaders, la tendance des dernières années était plutôt aux intravertis.

stéphane mailhiot

Havas worldwide canada

Mais on reconnaît de plus en plus l’existence d’un spectre plus complexe sur lequel la majorité des gens ne se retrouvent pas à une extrémité. Et les personnes au milieu de ce continuum seraient des ambivertis. Terme inventé en 1947 par le psychiatre Hans Hansen, il a été popularisé au cours de la dernière année. Trois aspects principaux les caractérisent. Premièrement, ils prennent leur place en groupe, mais savent aussi se taire. Deuxièmement, ils apprécient les rencontres sociales, mais aussi les moments et activités solitaires, comme la lecture. Troisièmement, ils aiment internaliser l’info, soit l’analyser avant de se prononcer, mais sont aussi capables de partager le processus de réflexion.

Fait intéressant: les tests en ligne révèlent que la grande majorité de la population serait composée d'ambivertis.

Aussi au programme cette semaine: la nouvelle campagne lancée par Ici RDI, l’offensive des arbitres de l'Association nationale de basketball, qui lisent des tweets méchants à leur endroit, et le premier café Starbucks qui ouvrira à Milan au début de 2017.

Retrouvez l'intégralité de la chronique «Bêtes de pub», diffusée à l’émission Médium large de Radio-Canada.

comments powered by Disqus