La référence des professionnels
des communications et du design

Google, la marque la plus influente au Québec

Elle se classe devant Facebook, Visa, Apple et Vidéotron: découvrez ce que l’indice Ipsos-Infopresse, dévoilé lors du RDV Marketing Infopresse, révèle sur l’industrie et la confiance des consommateurs à l'égard des marques. 

Top 3: des canaux personnalisés

françois forget

sid lee

Pour une troisième année, Google est la marque la plus influente devant Facebook, Visa, Apple et Vidéotron, seule entreprise québécoise au top 5. Cela ne surprend pas François Forget, vice-président, groupe stratégie, et associé de Sid Lee, parce que le temps passé sur Google est habité par des recherches personnelles et volontaires. «Google et Facebook sont des canaux dans lesquels tu injectes toi-même des choses qui te sont significatives: des sujets qui t’intéressent ou tes amis, ta famille, tes centres d’intérêt, etc.» Donc, même si ce sont deux  multinationales, elles deviennent locales pour les consommateurs, voire personnelles, puisqu’ils développent à leur égard une relation de proximité.

Quant à Visa, une logique similaire explique sa troisième position: «Même s’il s’agit d’un mode de paiement et qu’on développe une relation moins émotive, Visa constitue un véhicule de consommation pour te procurer les choses que tu veux», souligne François Forget. Rappelons qu’en 2015, Visa se classait 13e. Elle prend la place de Microsoft, qui chute au sixième rang en 2016.

S’insérer dans le quotidien

stéphane mailhiot

Havas worldwide canada

Pour Stéphane Mailhiot, vice-président, stratégies, de Havas Worldwide Canada, une conclusion s’impose: les marques les plus influentes sont celles avec lesquelles nous interagissons à une fréquence presque quotidienne. «Elles apportent quelque chose à nos vies parce qu’elles sont toujours là. C’est avec elles qu’on bâtit des connexions.» Par exemple, Apple, en quatrième position, peut être présente sous différentes formes: qu’on possède un iPhone, un iPad, un iPod, un Mac ou qu’on utilise iTunes, on passe plusieurs heures par jour en relation avec cette marque. 

Il est aussi à noter qu’au moins la moitié des marques du top 15 ont élaboré des stratégies adaptées spécifiquement pour le Québec, amplifiant ainsi leur présence continue dans la vie des Québécois. Enfin, plusieurs occupent une place dominante dans leur secteur. Selon Stéphane Mailhiot, les marques au sommet ont su devenir indispensables et n’ont pas d’équivalent ou peu de concurrence solide.

La santé de l’industrie québécoise

luc durand

ipsos québec

L’indice Ipsos-Infopresse révèle l’influence des marques auprès des Québécois et, selon Luc Durand, président d’Ipsos Québec, cette influence est révélatrice du succès commercial de chaque entreprise. En observant les noms présents, peut-on alors analyser la santé de l’industrie du marketing et des communications au Québec?

Pour y répondre, Stéphane Mailhiot soulève une observation à l’égard des marques qui ont gagné en influence de 2015 à 2016. Par exemple, Familiprix, qui a récemment déployé sa nouvelle campagne de publicité, grimpe de la 45e position à la 24e (+21). Également, Loto-Québec a lancé en 2015 des campagnes pour deux de ses produits, Lotto Max et 6/49. Elle monte du 62e au 52e rang (+10). Enfin, Provigo travaille actuellement à la redéfinition complète de l’image de ses succursales pour devenir Le Marché Provigo, pendant que son enseigne canadienne Loblaws disparaît graduellement du paysage québécois. Provigo, 25e en 2015, est 17e en 2016 (+8).

«Ces mouvements démontrent que la communication a un impact majeur auprès des consommateurs québécois, juge Stéphane Mailhiot. Les stratégies de communication, peu importe le média où elles sont déployées, ont encore une immense force pour les marques.»

Méthodologie

La troisième édition de l’étude Ipsos-Infopresse a évalué l’influence de 100 marques auprès des Québécois. Lors de la première édition, en 2014, les marques avaient été sélectionnées à partir des investissements publicitaires, rappelle Luc Durand, président d’Ipsos Québec. «Mais cette liste est ajustée chaque année afin que les marques les plus importantes du quotidien des Québécois y soient représentées.»

Une soixantaine de questions ont été posées à un échantillon de 2000 Québécois, du 22 au 25 janvier 2016. «Une douzaine de variables déterminent l’influence des marques. Les autres, à la suite d’une analyse statistique, ont permis d’identifier cinq piliers: engagement, confiance, présence, innovation et responsabilité sociale», explique Delphine Mas, gestionnaire de projets d’Ipsos Québec.

Plus de détails sur l'étude Ipsos-Infopresse sont disponibles dans le Guide Com 2016. S'y trouve notamment: les résultats par âge, par sexe et par secteur ainsi que les top 5 des entreprises les plus socialement engagées, les plus dignes de confiance, les plus présentes, les plus innovantes et les plus engageantes.

comments powered by Disqus