La référence des professionnels
des communications et du design

SXSWi: les tendances qu’il ne fallait pas manquer

La portion interactive du festival vient de se terminer à Austin, au Texas: coup d’œil aux faits saillants. 

Réalité virtuelle: grande gagnante de SXSWi
Outre les conférences sur le sujet, les marques sont légion à organiser des exploitations de commandite en réalité virtuelle lors du festival South by Southwest. McDonald’s y proposait notamment un voyage dans une boîte de joyeux festin. YouVisit a transformé les festivaliers en zombies. Quant à Naughty America VR, elle leur a permis de se détendre en s’immergeant entièrement dans une expérience… de porno en réalité virtuelle. Selon la firme Sysomos, après seulement trois jours de festival, le terme «virtual reality» obtenait déjà plus de trois fois le nombre d’impressions sur Twitter (102,4 millions) que son plus proche rival («mobile apps», avec 32,6 millions).

Qui sont ces robots?
L’intelligence artificielle et la robotique ne sont pas une nouveauté, mais on réfléchit maintenant à notre relation auxdits robots. La camaraderie est-elle possible? Pour la première fois cette année, les festivaliers pouvaient les observer de près au Robot Ranch, qui présentait divers modèles. 

Une partie de l'équipe des Jeunes leaders de l'Association des agences de communication créative était d'ailleurs sur place à SXSWi cette année. Elle livre un résumé en vidéo de ces deux premières tendances (production: 1One).

Le storytelling avant tout
J.J. Abrams, réalisateur du plus récent Star Wars, Réveil de la force, s'y connaît en effets spéciaux, mais croit que ceux-ci doivent avant tout servir l’histoire. «Peu importe la technologie employée, le défi est de la cacher […] afin que le public vive une expérience qui ne lui demande pas d’efforts, qui l’engage le plus possible.» J.J. Abrams était parmi les invités les plus attendus du volet interactif. Il a participé avec Andrew Jarecki (scénariste de The Jinx) à une discussion sur la façon dont la technologie améliore la façon de produire des films. Il est notamment venu promouvoir son projet West World, une série consacrée aux robots qui sera diffusée à HBO, et l’application mobile KnowMe, qui permet la réalisation et le montage à même son téléphone mobile.

La techno qui fait du bien
La conférence du président américain Barack Obama était sans doute la plus attendue de l’édition 2016. Interviewé par l’éditeur et rédacteur en chef de Texas Tribune, Evan Smith, il désirait avant tout inciter son auditoire à se servir de la techno comme d’un vecteur de changement social. «Nous sommes à un moment de l’histoire où la technologie, la mondialisation et notre économie changent vite, et SXSW rassemble des gens à la fine pointe de ces changements. La raison pour laquelle je suis ici, vraiment, c’est pour vous recruter.»

Un petit quelque chose d’analogue
SXSWi est la grand-messe des mordus de techno, mais la question de notre rapport à celle-ci a refait surface. Besoin d’une petite pause de son écran? L’entreprise américaine de cartes de souhaits American Greetings a notamment mis sur pied une activation de commandite intitulée #Analog et qui permet de créer des cartes conçues à la main. «L’analogue et le numérique ne sont pas en guerre; ils sont complémentaires», rappelle le directeur du marketing de l’entreprise, Alex Ho, qui se défend bien de dire que le numérique n’est plus pertinent. 

comments powered by Disqus