La référence des professionnels
des communications et du design

Pride Toronto 2016: le premier ministre s'allie à la cause

C’est la première fois dans l’histoire de Pride Toronto que le premier ministre du Canada participe aux célébrations. Entretien avec Mathieu Chantelois, directeur exécutif de Pride Toronto, et Jocelyn Michel, photographe de Consulat, qui a réalisé les clichés.

«You can sit with us» est le thème du mois de la fierté LGBT de Toronto, qui aura lieu du 1er juin au 3 juillet 2016. La signature de la campagne se veut un clin d'oeil au film culte Mean Girls. La réplique «You can’t sit with us» a cependant été remaniée par l’organisme afin de valoriser l’inclusion. «Selon plusieurs études, de nombreuses personnes, issues ou non de la communauté LGBT, sont mal à l’aise dans des foules. Les gens se sentent seuls, même entourés de centaines de milliers de personnes. Nous voulons nous battre contre ce sentiment d’isolation et mettre fin à l’intimidation», explique Mathieu Chantelois, directeur exécutif de Pride Toronto

Afin d’illustrer la beauté de la diversité de la communauté, l'organisme a invité les résidents de la région de Toronto à se faire photographier lors d'une séance ouverte au public et dirigée par le duo de photographes Raina + Wilson. L'initiative a permis de recueillir plus de 300 portraits de personnes de différents âges, orientations sexuelles, genres et communautés ethniques. 

MICHELLE DUBARRY, la drag queen la plus âgée selon le livre des records Guinness 

photo par Raina + Wilson

Parmi les têtes d’affiche de l'opération, celle de Justin Trudeau, captée par le photographe Jocelyn Michel dans une séance privée, a suscité beaucoup de réactions. «Après des années sans dialogue entre Ottawa et notre communauté, sa participation à notre campagne et à notre défilé du 3 juillet apporte un vent de fraîcheur, affirme Mathieu Chantelois. «Cela nous a également permis de rencontrer le premier ministre pour discuter avec lui de dossiers importants, tels les droits des transgenres, l’immigration et les dons de sang des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes.»

Pour Jocelyn Michel, qui a réalisé les clichés du premier ministre et de Bill Morneau, ministre des Finances, cela marque une nouvelle ère de la figure politique en photographie. «Justin Trudeau délaisse les conventions et protocoles qui créaient autrefois une distance avec le public. On l’a vu avec Barack Obama ces dernières années – ce sont de nouveaux politiciens qui souhaitent se rapprocher de la population et être authentiques. Même le contexte de travail en tant que photographe change, je n’avais aucune contrainte pour prendre les photos.»

«Justin Trudeau est arrivé avec beaucoup d’énergie et sans crainte. Il s’est même immiscé dans le portrait du ministre des Finances par surprise.» 

Justin trudeau, premier ministre du canada, et bill morneau, ministre des finances

photo par jocelyn michel, consulat

Les photographies de Justin Trudeau ont déjà entraîné plusieurs échos dans les médias internationaux «Au cours de la dernière semaine, j’ai donné des entrevues en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Inde, au Brésil, en Argentine, en Angleterre, en France, aux États-Unis et partout au Canada, ajoute Mathieu Chantelois. Notre téléphone n’a jamais autant sonné. Le nombre d’abonnés sur nos réseaux sociaux a grimpé en flèche. Ce sera la première fois qu’un premier ministre marchera dans notre défilé. Nous prévoyons enregistrer un nombre record de festivaliers que nous accueillerons à bras ouverts.»

Conception graphique: Étienne Dicaire
Photographe: Raina + Wilson, Jocelyn Michel
 

 

comments powered by Disqus