La référence des professionnels
des communications et du design

Twitter en bataille contre Daesh

Twitter a suspendu plus de 125 000 comptes ayant menacé ou fait l'apologie d'actes terroristes. 

Depuis juin 2015, la plateforme Twitter lutte activement contre le terrorisme, en partie en réaction à des pressions gouvernementales de lutte anti-terrorisme. Les équipes responsables de la surveillance des contenus terroristes ont été augmentées et les délais de traitement entre le signalement d'un compte extrémiste et sa suspension ont été réduits.

Sur son blogue officiel, Twitter a annoncé «condamner l’utilisation de Twitter pour la promotion du terrorisme. Les règles d’utilisation de Twitter indiquent clairement que ce type de comportement, ou n’importe quelle menace violente, est interdit sur notre plateforme».

Ainsi, plus de 125 000 comptes ont été suspendus. Ainsi, la propagande numérique de ces réseaux extrémistes - qui recrutent de plus en plus sur internet - se trouve ralentie. 

comments powered by Disqus