La référence des professionnels
des communications et du design

7 astuces pour améliorer vos relations (de presse)

Les relations de presse impliquent le mot «relation». Comment créer un environnement favorisant des relations positives et durables avec les médias? Yann Fortier, stratège et formateur au Campus Infopresse, partage sept observations.

yann fortier

1. Soyez pertinents
La personnalité du relationniste importe peu. Son talent de vendeur encore moins. L’important, c’est la pertinence. Il faut d’abord être cohérent et doté des meilleurs outils pour faciliter le travail des journalistes. L’autre composante, c’est de s’informer, en profondeur. En lisant, mais aussi en posant des questions. Cela permet d’améliorer la créativité et de personnaliser les stratégies. L’idéal, c’est d’ancrer les messages dans l’actualité ou les tendances du secteur pour améliorer l’intérêt à leur égard. Avec rigueur.

2. Soyez honnêtes
On sous-estime le pouvoir de l’honnêteté. «Je ne sais pas», «Tu as raison», «Je ne peux pas» peuvent déstabiliser ou décevoir à brève échéance, mais la sincérité est payante à long terme. Vous deviendrez plus crédible, plus respecté et moins tourmenté par vos demi-vérités.  

3. Soyez rapides
Livrez plus vite que prévu, en surpassant les attentes. Personnalisez vos communications, avec tout le monde et toujours.

4. Soyez empathiques
Quelle est la réalité d’un journaliste? Pour le savoir, posez-leur des questions et demandez-leur même des conseils. Intéressez-vous à leur travail, à leur réalité, à leurs enjeux. Évidemment, soyez attentifs aux frontières entre relations professionnelles et personnelles. Vos amis sont ailleurs.   

5. Soyez patients
Les journalistes ne vous doivent rien. D’une part, ils sont bombardés d’information. D’autre part, ils doivent enrichir sans cesse des plateformes multiples, disposant de moins en moins de temps et de ressources pour y parvenir. Pensez qu’on dénombre aujourd’hui davantage de relationnistes que de journalistes et que les relationnistes sont souvent mieux payés. La moindre des choses, c’est de respecter le travail des médias et de faire preuve de patience. Modulez vos actions en fonction de leur réalité et de votre capacité à vous intégrer dans l’actualité ou le contexte social. Choisissez vos batailles.

6. Soyez réalistes
Avec vos clients internes ou externes, gérez les attentes en amont. Certaines personnes croient à tort que les relations de presse s'apparentent aux campagnes publicitaires. Ce n’est pas le cas. Les relationnistes évoluent dans un environnement aléatoire, évolutif et tributaire d’une impressionnante quantité d’impératifs complètement incontrôlables.

7. Pratiquez le 90-10
Peu importe le secteur, 10% des journalistes génèrent 90% de visibilité rentable, alors que 90% des journalistes vont générer le 10% restant. D’où l’importance de consacrer temps et énergie là où ça compte vraiment. L’objectif, ce n’est pas de remettre de volumineux rapports remplis de mentions et de retweets sans impact. Cela sert souvent de paravent à une campagne plus ou moins réussie. L’objectif est de capter l’attention des rares journalistes dont l’influence réelle transformera les relations de presse en investissement.

---

Yann Fortier animera la formation Élaborer, activer et réussir une campagne de relations de presse le 18 février au Campus Infopresse. Contactez l’équipe du Campus Infopresse pour plus d’information: campus@infopresse.com / 514 840-3377.

comments powered by Disqus