La référence des professionnels
des communications et du design

La Ville de Montréal veut des poubelles sans nourriture

Compagnie et Cie signe Bien manger, bien jeter, une campagne comportementale de la Ville de Montréal qui incite les citoyens à ne plus mettre à la poubelle leurs déchets alimentaires.

Déclinée à la radio, en affichage (abribus et métro), dans les médias numériques et dans les quotidiens montréalais, l'offensive mise sur une esthétique léchée, dans l'optique de démontrer que les déchets alimentaires ne sont pas des résidus comme les autres.

«Les déchets alimentaires ne sont pas des déchets ordinaires – ils sont compostables, explique Mario Mercier, codirecteur de création. En les photographiant de façon appétissante, nous avons voulu transmettre leur valeur et les présenter comme étant précieux.» Cette tactique avait aussi pour but de réduire l'effort perçu et la saleté associée à cette tâche, précise l'agence.

«Pour plusieurs, ça paraît compliqué, mais en réalité, ce ne l’est pas. Il faut simplement développer le réflexe de jeter nos déchets alimentaires dans le petit bac de comptoir fourni par la ville. Après le repas, le geste devient aussi simple que de jeter à droite plutôt que de jeter à gauche», explique André Paradis, codirecteur de création.

Cette initiative s'inscrit à la suite du projet d'une implantation complète, dans sept arrondissements montréalais, de la collecte de résidus alimentaires d'ici la fin de 2016 à Montréal.

Annonceur: Ville de Montréal – Robert Paré, François Blais
Agence: Compagnie et Cie
Planification et conseil: Claude Larin
Médias: Pascale Boulanger, Carole-Anne Michon – Ville de Montréal
Création: Mario Mercier, André Paradis, Simon Roy
Infographie: Martine Canuel, Ville de Montréal
Photographie: Jean-François Gratton – Shoot Studio
Stylisme: Daniel Raiche
Conception sonore: Dominic Cabana – AudioZ

comments powered by Disqus