La référence des professionnels
des communications et du design

4 tendances technologiques à surveiller

Cette semaine, Google veut la sécurité de ses utilisateurs, Netflix offre des aperçus vidéo, une importante mise à jour pour Instagram, et Facebook dévoile des outils afin de personnaliser les photos de profil.

* Google a dévoilé Contacts de confiance, une application Android pour rassurer ses proches en cas de crise ou d'accident.

L'outil permet de partager automatiquement, avec sa famille ou ses amis, sa géolocalisation. Concrètement, l'application demande à l'utilisateur d'autoriser à des «contacts de confiance» de le retrouver en cas d'urgence, en leur offrant la possibilité de connaître l'endroit précis où ledit utilisateur se trouve. Cette géolocalisation est optionnelle, mais en cas de non-réponse, elle est activée par défaut au bout de cinq minutes. Et si l'utilisateur est hors ligne ou que son appareil mobile n'a plus de pile, Contacts de confiance fournira la dernière localisation enregistrée avant la déconnexion.

Google indique que l'idée est d'aider ses utilisateurs à maximiser leur sécurité, que ce soit pour rassurer l'entourage en cas de crise ou d'accident, mais aussi de fournir la possibilité de «surveiller» un membre de sa famille, par exemple des enfants qui rentrent tard le soir.

* Netflix a produit des aperçus vidéo pour faciliter la sélection et la rendre plus rapide.

Sur un billet de blogue sur le site de l'entreprise, Stephen Garcia, directeur de l’innovation des produits pour la télé, et Chris Jaffe, vice-président de l’innovation des produits, expliquent que ces aperçus sont en quelque sorte à mi-chemin entre une bande-annonce et un extrait de film. «Les aperçus vidéo sont des synopsis présentant rapidement l'histoire, les personnages et le ton d'un titre sous un format vidéo. Ils sont conçus pour aider les membres à être plus rapides et certains de leur choix.»

Les aperçus seront déclenchés automatiquement depuis l’écran de sélection de Netflix. Ils seront offerts à l’échelle internationale, précise l'entreprise.

* Instagram met à jour son application pour offrir un meilleur contrôle et une plus grande interaction avec les commentaires sous les publications. Au menu, quatre nouveautés.

D'abord, la possibilité de désactiver les commentaires pour les publications personnelles. Cette option était déjà offerte aux comptes d'entreprises, mais elle est maintenant accessible à tous les utilisateurs. Pour l'activer, il suffit d'aller dans la section «paramètres avancés», puis de sélectionner «désactiver les commentaires».

Ensuite, Instagram permet aux utilisateurs «d’aimer» les commentaires de leur choix, que ce soit sous ses publications ou celles des autres. Un petit cœur, à droite des commentaires et semblable à celui qu'on attribue aux photos, devient donc une nouvelle façon de signifier son appréciation.

Instagram offre aussi la possibilité, pour les comptes privés, d'expulser des abonnés déjà acceptés par l'utilisateur. Un compte rejeté ne pourra plus voir les contenus et sera considéré comme non-abonné du compte privé. Son détenteur ne recevra pas de notification pour l’avertir de l'expulsion.

Finalement, un nouvel outil permettra de signaler de manière anonyme une personne «à risque», qui semble avoir besoin de soutien, qui a des publications suicidaires ou qui menace de s'automutiler. Instagram a mis en place une équipe spécialisée qui travaillera 24 heures par jour, sept jours sur sept pour évaluer ces signalements anonymes.

* Facebook dévoile Camera Effects, une nouveauté qui permet à ses utilisateurs de soumettre des cadres et décors pour les photos qu’ils publient sur les réseaux sociaux (en s'inspirant une fois de plus de Snapchat).

Sur la page de présentation de Camera Effects, Facebook indique que «les cadres sont une manière créative de s’amuser ou de montrer son soutien à une cause».

Différents cadres sont offerts de facto par Facebook, mais le réseau social invite les utilisateurs à y aller de leurs propres initiatives, en fournissant les outils nécessaires pour les laisser exprimer leur créativité. Fait à noter: lorsqu'un utilisateur soumet son propre cadre, ce dernier peut ensuite être réutilisé par les autres utilisateurs du réseau social. L'initiative pourrait donc interpeller les marques.

Facebook explique miser sur Camera Effects pour encourager ses utilisateurs à soutenir une cause, un organisme ou une équipe sportive en particulier, en plus de créer leurs propres cadres pour rendre leurs photos un peu plus uniques.

 

comments powered by Disqus