La référence des professionnels
des communications et du design

4 tendances technologiques à surveiller

Cette semaine, Messenger se met au jeu vidéo, YouTube améliore la qualité de ses vidéodiffusions en continu, Yahoo dévoile une nouvelle application pendant que Reuters révèle les détails de son algorithme conçu pour filtrer les nouvelles sur Twitter.

* Messenger, l'application de messagerie de Facebook, dévoile une fonctionnalité qui permet de jouer à des jeux vidéo directement depuis une fenêtre de conversation.

Portant le nom d'Instant Games, cette nouveauté propose aux utilisateurs de lancer des défis directement à leurs amis depuis une conversation, puis de jouer à un jeu vidéo parmi un catalogue de 17 titres. Du lot, notons Pac-Man, Space Invaders et Galaga.

Accessible sur appareil mobile comme sur la version de bureau de Facebook, Instant Games est déjà proposée dans plus de 30 pays, dont le Canada. Dans un billet de blogue, Facebook laisse entendre que d'autres marchés suivront, ainsi que d'autres jeux.

* YouTube annonce l'arrivée du format 4K pour les flux en direct et les vidéos en 360 degrés.

Si la plateforme proposait déjà l'hébergement de vidéos en 4K, son support pour les vidéodiffusions en direct et à 360 degrés devrait permettre aux créateurs de contenus de rehausser le niveau de leurs offres, estime YouTube dans un billet de blogue.

En effet, Kurt Wilms, gestionnaire de produit, explique que la résolution 4K est quatre fois supérieure à celle des vidéos en 1080p, une amélioration qui permettra de «transporter les spectateurs au sein même des événements» offerts en vidéodiffusion continue. 

Pour démontrer cette capacité, YouTube offre gratuitement, le 2 décembre, une vidéodiffusion en 4K de la remise des prix Game, en quelque sorte l'équivalent des Oscars pour l'industrie du jeu vidéo.

* Yahoo dévoile une application exclusive à iOS: Yahoo Answers Now, qui transporte son populaire site Yahoo Q&A sur mobile.

L'application était présente sur App Store depuis l'été sous le nom de Yahoo Hive, mais comme l'explique TechCrunch, elle a été retravaillée et réimaginée pour devenir Yahoo Answers Now.

Tout comme la version de bureau Yahoo Q&A, Yahoo Answers Now permet de poser une question, de répondre à celle d'un autre utilisateur et de consulter les conseils prodigués par le passé sur une multitude de sujets. Toutefois, l'application est une version améliorée du service de questions/réponses de Yahoo.

Les nouveautés proposées? Le téléversement de photos, les réponses par émojis, un bouton pour dire «merci», la possibilité de suivre des abonnés, et un onglet permettant de réaliser une recherche Yahoo afin de trouver des sources pour bétonner sa réponse.  

* Reuters révèle les détails de l'algorithme auquel l'entreprise travaille depuis deux ans et qui permet de filtrer la véracité des nouvelles de type «Dernière heure» sur Twitter.

L'outil Reuters News Tracer est en développement depuis 2014, mais l'entreprise vient d'annoncer son existence pour la première fois, dans des entretiens à Columbia Journalism Review et à Nieman Lab

News Tracer analyse les tweets en direct, dans l'optique de filtrer les spams et de regrouper les tweets semblables dans un même «nuage de mots similaires». L'outil classe ensuite ces nuages en sujets, puis en génère automatiquement des petits résumés. Enfin, l'algorithme contrevérifie les faits, notamment en assignant un «score de crédibilité» à chaque nuage de mots créé, axé sur différents facteurs, comme la localisation, l'identité des utilisateurs qui tweetent ou encore la viralité de l'information.

L'idée? Automatiser et accélérer les revues de presse pour les médias lors d'événements majeurs dans l'actualité, grâce à «un algorithme qui réfléchit comme un journaliste», explique Nieman Lab. Après les critiques envers Facebook à la suite des fausses nouvelles présentes sur sa plateforme, voilà une initiative qui pourrait redorer le blason des réseaux sociaux en matière d'information.

comments powered by Disqus