La référence des professionnels
des communications et du design

Quand le gouvernement est contradictoire

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Arnaud Granata, éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, vice-président, stratégie, de Havas Canada, discutent, entres autres, du placement publicitaire sur Facebook et Google.

La Presse a dévoilé cette semaine que le gouvernement fédéral canadien a doublé en un an ses investissements en publicité sur Facebook, précisant qu'Ottawa investit maintenant davantage en publicité sur Facebook et Google que dans les stations de radio, magazines et quotidiens nationaux réunis.

arnaud granata

infopresse

Dans la mesure où ni Google ni Facebook ne paient d'impôts au Canada, Arnaud Granata estime que cette situation est préoccupante.

Selon lui, il est l'heure de se demander si le gouvernement ne devrait pas donner l'exemple en la matière, d'autant plus que les investissements publicitaires sont le point de salut pour la survie de bon nombre de nos médias nationaux.

stéphane mailhiot

havas canada

Arnaud Granata souligne aussi toute la contradiction du gouvernement fédéral, alors qu'en parallèle à cette situation, Ottawa tient une grande étude sur la modernisation des modèles d'affaires et l'avenir des médias.

À ce sujet, il estime que la solution commence par une prise de conscience collective de cet enjeu, et que le gouvernement doit en quelque sorte agir comme un chef de file au chapitre du placement publicitaire, en prenant ses responsabilités sociales, éthiques et fiscales.

Aussi au programme cette semaine: retour sur les mauvais coups de l'année en matière de communication, regard sur le lien entre les achats biologiques et la clientèle féminine, une plateforme à l'Airbnb pour les magasins et une discussion sur la campagne de l'Accueil Bonneau.

Retrouvez l'intégralité de la chronique «Bêtes de pub», diffusée le jeudi à l’émission Médium large de Radio-Canada Première.

comments powered by Disqus