La référence des professionnels
des communications et du design

Quand une cause s'approprie une tendance virale

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Arnaud Granata, éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, vice-président, stratégie, de Havas Canada, discutent, entres autres, de la tendance virale #MannequinChallenge.

stéphane mailhiot

havas canada

Depuis octobre, des vidéos mettant en vedette des groupes de gens qui adoptent des poses figées, comme des mannequins, pullulent sur le web. En quelques semaines, bon nombre d'étudiants, d'équipes sportives et autres organismes y sont allés de leur propre Mannequin Challenge, une tendance reprise aussi par des vedettes. Du lot, Stéphane Mailhiot rappelle les Mannequin Challenges d'Ellen DeGeneres, à la Maison Blanche, ou encore celui d'Hillary Clinton, le jour de l'élection présidentielle américaine.

Si certaines de ces propositions ont peu d'intérêt, estime Stéphane Mailhiot, quelques-unes retiennent néanmoins son attention, méritant même d'être soulignées. Il mentionne d'abord celui de l'École de cirque de Québec, qui impressionne par la difficulté des poses.

Mais pour Stéphane Mailhiot, le Mannequin Challenge qui remporte la palme est celui de la Ligue SLA Belgique, qui lutte contre la sclérose latérale amyotrophique.

arnaud granata

infopresse

Stéphane Mailhiot rappelle que ce même organisme était derrière le désormais fameux Ice Bucket Challenge, phénomène viral qui a envahi les réseaux sociaux il y a deux ans.

Dans son Mannequin Challenge, le groupe utilise le cadre d'un laboratoire pour mieux exposer le quotidien des personnes atteintes de cette maladie, avant de se conclure sur cette phrase: «Pour les patients victimes du SLA, c'est Mannequin Challenge tous les jours», avant de demander de l'aide pour «garder la recherche en mouvement».

Pour Stéphane Mailhiot, il s'agit d'un bon exemple de réappropriation d'un courant qui sert véritablement un propos et n'est pas seulement opportuniste.

Aussi au programme cette semaine: la nouvelle campagne de François Bellefeuille, regard sur le modèle publicitaire que propose Média Boutique et discussion sur la refonte de l'identité de la Fondation canadienne des maladies du cœur.

Retrouvez l'intégralité de la chronique «Bêtes de pub», diffusée à l’émission Médium large de Radio-Canada.

comments powered by Disqus