La référence des professionnels
des communications et du design

Netflix s'attaque au blocage publicitaire

Pour promouvoir la série Black Mirror, qui traite des dérives technologiques, Netflix dévoile une campagne s'adressant directement aux utilisateurs d'applications de blocage publicitaire.

L'offensive consiste en des bannières web, qui jouent sur le côté dystopique de la technologie telle que présentée dans la série Black Mirror. Ainsi, les bannières utilisent une signature volontairement intrigante: «Bonjour utilisateur d'un service de blocage publicitaire. Vous ne pouvez pas voir cette publicité, mais cette publicité vous voit. Que se cache-t-il de l'autre côté du miroir noir?». Lorsqu'on clique dessus, ces bannières renvoient directement au site de Netflix, où il est possible de visionner la série mise en vedette.

Selon Mashable, ces publicités ne sont visibles que par les utilisateurs d'outils de blocage publicitaire, pas par les utilisateurs «réguliers», qui, eux, voient toutes les publicités. D'ailleurs, Mashable précise qu'il est difficile de savoir si ces bannières ont été placées avec des achats médias traditionnels ou par le nouveau programme publicitaire d'AdBlock Plus, par exemple.

En effet, Adblock Plus annonçait, en septembre dernier, l'ouverture d'un «programme de publicités acceptables». Les annonceurs peuvent désormais faire du placement publicitaire à même AdblockPlus, ce qui pourrait être le cas pour cette campagne de Netflix.

À ce sujet, Mashable indique que Netflix n'a pas retourné leurs appels lorsque questionnée sur la plateforme publicitaire choisie pour accueillir ces bannières web.

comments powered by Disqus