La référence des professionnels
des communications et du design

Le meilleur (et le pire) de Cannes 2016 en huit publicités

Lors du panel Cannes 2016: le meilleur de la créativité, Alex Bernier de Sid Lee, Luc du Sault de Lg2, Jonathan Rouxel de Bleublancrouge et Olivier Staub de Mile Inn ont discuté de leurs coups de coeur et de leurs coups de gueule des Lions de Cannes 2016. Résumé en 8 publicités et autant de citations.

Coups de cœur

Numérique
Titre: Justino
Annonceur: Loterias y apuestas del estado
Agence: Leo Burnett

«J’ai pleuré quand j’ai vu ce film la première fois, et verser une larme dans un film de loterie m’a renversé. Cette pièce démontre bien qu'on peut essayer, avec des arguments rationnels, de convaincre les gens, mais qu'en bout de piste, ils se souviennent de toi quand tu leur fais vivre une émotion.»
– Jonathan Rouxel, associé, vice-président et directeur de création de Bleublancrouge

Radio
Titre: Blinking
Annonceur: Unilever
Agence: Ogilvy & Mather (Londres)

«C’est impossible à oublier, parce que le message implique l’auditeur. En l'écoutant, on cligne des yeux, on réfléchit et on se sent empathique à la cause. De plus, cette pièce a été conçue pour la 10e année de la campagne Self Esteem, une difficulté en soi. Et c’est une grande campagne qui montre que souvent, l'on a seulement d’une bonne idée.»
– Luc Du Sault, associé, vice-président et directeur de création de Lg2

Extérieur
Titre: Sugar Detox
Annonceur: Intermarché
Agence: Marcel

«Cette marque s’attaque à des problèmes de société, puis modifie de l’intérieur ses produits pour offrir une solution. En plus, c’est une forme de jeu: quiconque est soumis à cette campagne à envie d’y participer et de changer ensuite ses habitudes. C’est une graine qu'ils sèment, qui encourage les bonnes pratiques pour la société en entier.»
– Alex Bernier, associé et directeur de création de Sid Lee

Film
Titre: Strong
Annonceur: Procter & Gamble
Agence: Wieden + Kennedy

«Personne ne reste insensible à ça, c’est une charge d’émotion colossale. C’est pour ça que j’ai aimé cette campagne, pour le niveau de l’exécution et la véracité de l’émotion. Et la pub, c’est aussi ça: quelque chose qui peut toucher tout le monde.»
– Olivier Staub, cofondateur et associé de Mile Inn

 

Coups de gueule

Cyber
Titre: Ivine & Pillow
Annonceur: Unicef
Agence: 180LA

«C’est un film touchant, mais ça me fait peur de voir des films du genre. On est vraiment sur le bord du ''poverty porn''. Produire un film pour une cause humanitaire en animation seulement dans le but conscientiser, je pense que ça démontre que l’Unicef est déconnecté de son rôle principal. Il y avait moyen de raconter la même histoire et concevoir la même communication avec une pièce qui aurait coûté beaucoup moins cher.»
– Jonathan Rouxel

Radio
Titre: Auctioneer
Annonceur: Tobacco Free Florida
Agence: Alma DDB

«Coup de gueule, c’est dur. Mais c’est le festival de la créativité et de l’innovation, et il faut que la pièce soit nouvelle. Là, c’est du déjà vu, que cette campagne ait gagné un Lion m’a déplu. L’aspect nouveauté n’était pas là pour moi.»
– Luc Du Sault

Promo et activation
Titre: Isea App
Annonceur: Migrant Offshore Aid Station
Agence: Grey Group

«L’organisme que la pièce met en valeur s’est dissocié complètement de l’application I Sea. Les photos qu'on voit de l’océan sont des captures d'écran qui datent de quelques années. Bref, c’est faux, cette pièce-là. Et même si, dans notre industrie, il existe des pièces conçues spécifiquement pour les concours, j'ai un problème quand c'est sur le dos d’un problème social dans lequel des gens meurent. Ici, le voile se lève sur les intentions, et ça fait mal paraître l’ensemble de l’industrie.»
– Alex Bernier

Film en ligne
Titre: The unacceptable acceptance letters
Annonceur: The Hunting Ground
Agence: Goodby Silverstein & Partners

«La cause est excellente, mais la récupération émotive est colossale. Au bout du compte, je trouve que le message laissé est inverse: n’allez pas à l’école, sinon, il va vous arriver une histoire sordide. Et je trouve ça presque répugnant de transformer des moments heureux et charnières d'une vie, puis de les ridiculiser comme ça.»
– Olivier Staub

Le panel Cannes 2016: le meilleur de la créativité s'est tenu mardi 29 novembre dans le cadre de la conférence Lions des Cannes - Affaires et créativité: saisir les nouvelles occasions, présenté par Bell Média.

comments powered by Disqus