La référence des professionnels
des communications et du design

Le poids des accusations

À l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination 
de la violence à l'égard des femmes, YWCA Canada lance une campagne dans le but de sensibiliser les Canadiens aux blâmes portés contre les victimes d'agressions sexuelles. 

Signée Juniper Park/TBWA, la campagne repose sur le fait que seulement trois agressions sur 1000 mènent à une condamnation formelle au Canada. YWCA (Young Women's Christian Association) souhaite changer cet état des choses, notamment en dénonçant la tendance à blâmer les victimes. 

Un message d'intérêt public présente donc une femme qui porte le poids de son agresseur, mais aussi des personnes qui prétendent qu'elle est en partie responsable de son agression. 

Un défilé de mode et un magasin éphémère sont aussi déployés. Nommée Blâmé, cette initiative présente une collection provocante pour celles qui veulent adopter un mode de vie «questionnable». Sur les étiquettes des vêtements, l'on pourra lire des citations tirées de cas juridiques, des réseaux sociaux et des médias blâmant des victimes d'agressions sexuelles. 

Après l'événement, Blâmé sera transformée en #NeverBlameTheVictim, une campagne sociale.

L'offensive sera en place jusqu'au 6 décembre, Journée canadienne pour l'élimination de la violence faite aux femmes. 

Annonceur: YWCA Canada
Agence: Juniper Park/TBWA (Toronto)

comments powered by Disqus