La référence des professionnels
des communications et du design

Peter Lindbergh illustré par un studio de design québécois

Paprika signe le design d'un ouvrage majeur sur un photographe qui a marqué l'histoire de la mode. Entretien avec Louis Gagnon, directeur de création, sur l’art de mettre en valeur celui des autres.

Une identité de marque peut se renouveler, alors qu’un livre existera tel qu’il a été créé la première fois. C'est la raison pour laquelle le concept de pérennité prend une place prépondérante dans l’approche créative en édition, selon Louis Gagnon, directeur de création et associé de Paprika. Pour ce dernier, bien que les démarches se ressemblent, les défis diffèrent.  

«Lorsqu’on crée une identité de marque, on a toujours en tête les déclinaisons, alors que pour un livre, on se concentre sur la pièce. On doit cependant concevoir en fonction d'un matériel artistique qui a déjà une personnalité. Donc, il faut faire preuve d’une grande discrétion, pour que le design ne vole pas la vedette.»  

Dans le cas de Peter Lindbergh, plusieurs livres sur son œuvre avaient déjà été publiés. «On a créé le présent ouvrage dans un soucis de cohérence et de continuité.»


Peter Lindbergh est un pionnier de la photographie contemporaine en raison de son approche minimaliste et réaliste. Dès les années 80, il a redéfini les standards de beauté en captant des mannequins au naturel, avec simplicité et sans retoucher les clichés. Il a photographié Linda Evangelista, Naomi Campbell, Cindy Crawford, Christy Turlington et Tatjana Patitz à leurs débuts et a inspiré le mouvement des supermodèles.

«LA MAISON D’ÉDITION TASCHEN NOUS A DONNÉ CARTE BLANCHE POUR LA COUVERTURE, La photo DE KATE MOSS S’EST imposée d'elle-Même.» – LOUIS GAGNON

La photo de couverture illustre bien la signature du photographe, qui aime idéaliser la femme, tout en la présentant de façon authentique et sans artifices.


Chic et sobriété
Le livre comprend des textes en trois langues: français, anglais et allemand. Un défi technique pour Paprika. La typographie a joué un rôle important pour facilité la lisibilité et l’harmonie entre les différents textes. Le studio de design s’est arrêté sur la police F Grotesk, une réinterprétation de Akzidenz, une police allemande de la fin du XIXe siècle.

«Le choix typographique est un clin d’œil aux origines de Peter Lindbergh. Son caractère classique permettra aussi au livre de bien traverser le temps» - Louis Gagnon.

Le volume est imprimé sur un papier satiné avec un noir et blanc enrichi (pour la grande majorité des photos), ce qui donne aux photographies des contrastes forts tout en mettant en valeur leur grain naturel.

L’embossage de l’ouvrage vise à procurer un caractère chic et sobre à la fois. 

Conception graphique: Paprika
Direction de création: Louis Gagnon
Direction artistique: Julien Hébert
Direction de projet: Joanne Lefebvre
Direction de la publication et auteur: Thierry-Maxime Loriot

comments powered by Disqus