La référence des professionnels
des communications et du design

Les magazines au Québec: un bout de culture à faire rayonner

L’Association québécoise des éditeurs de magazines (AQEM) lance la première Semaine des magazines québécois. Pour Brigitte Coutu, présidente et éditrice de Ricardo Média et porte-parle de l'événement, le magazine fait «partie de notre culture» et mérite de rayonner davantage.

Pour Brigitte Coutu, «le magazine est un objet du quotidien qui enrichit la culture québécoise avec son contenu». C'est d'ailleurs pour faire rayonner cette contribution à la culture d'ici que se tient la première édition de la Semaine des magazines québécois.

Aux prises, elle aussi, avec les changements apportés par l'ère numérique, l'industrie des magazines au Québec tente de s'adapter. Versions numériques et autres contenus exclusifs sur le web sont des initiatives visant à «être là où le lecteur est». À ce sujet, Brigitte Coutu se dit encouragée par le dévoilement récent de l'étude Q2 2016 de Vividata. Couvrant la période de juillet 2015 à juin 2016, ce rapport indique une hausse du lectorat de 5% pour les magazines imprimés.

«Je lisais [dans cette étude] que 4,3 millions de Québécois consultent un magazine tous les mois. C’est du monde! Et ce n’est pas rien pour une industrie qui vit des difficultés.»

Si les lecteurs semblent vouloir regagner les contrées de l'imprimé, Brigitte Coutu estime que ce média offre un beau défi: proposer constamment un produit de qualité. «Je pense qu'aussi longtemps que les éditeurs auront ce souci de qualité, tout en sachant se renouveler, les lecteurs seront là.»

En attendant, la Semaine des magazines québécois vise à mieux faire connaître cette industrie au public. Le mot-clic #jaimelesmagazinesquebecois a ainsi été conçu dans l'optique de faire voyager, découvrir et aimer la diversité des magazines québécois et leurs contenus. Un premier pas vers un grand objectif: soutenir le contenu d’ici, produit par et pour les gens d’ici.

La Semaine des magazines québécois se tiendra jusqu'au 30 octobre prochain.

 

comments powered by Disqus