La référence des professionnels
des communications et du design

Le Journal de Montréal, le quotidien le plus lu au Québec

Le Journal de Montréal prend la tête en matière de lectorat moyen pour l'ensemble des plateformes alors que La Presse domine toujours dans le domaine numérique (lectorat moyen, du lundi au dimanche, 18+) selon l'étude Q2 2016  de Vividata couvrant la période de juillet 2015 à juin 2016.

Journaux québécois
Le Journal de Montréal domine le palmarès du lectorat cumulatif des journaux pour ses versions imprimées et numériques. En effet, il cumule 1 611 000 lecteurs adultes non dupliqués de 18 ans et plus en moyenne par semaine. Métro arrive en seconde place avec une moyenne de 1 297 000 lecteurs, alors que La Presse suit avec 1 065 000 lecteurs. Ce dernier quotidien se classe toutefois premier quant au lectorat moyen pour ses plateformes numériques du lundi au vendredi et pour la semaine entière.

À l’échelle nationale, le Globe and Mail attire en moyenne 6 086 000 lecteurs par édition pour ses versions numériques et imprimées (semaine entière), alors que le National Post en compte 4 262 000.

Du côté des magazines
Ricardo Magazine domine toujours le palmarès francophone avec un lectorat moyen non dupliqué de l'imprimé et du numérique combiné par numéro de 1 674 000 personnes. Coup de pouce arrive en seconde position avec 1 401 000lecteurs, devant Vivre mieux (961 000) et L’actualité (947 000). Du côté numérique, Ricardo Magazine prend également la première place, devant Les Affaires/Les Affaires Plus, alors qu’en imprimé, Coup de pouce supplante Ricardo Magazine de sept points.

Pour les titres anglophones, Reader’s Digest attire en moyenne 4 614 000 personnes contre 4 520 000 pour Cineplex magazine.

Tous les résultats pour les magazines et les journaux sont accessibles ici à cet effet.

Faits saillants
Selon l'étude, le lectorat de journaux imprimés est stable (+0,5%) au pays et le lectorat des magazines imprimés a légèrement augmenté (+trois%).

Chez les adultes qui lisent un quotidien, 47% ne lisent qu’en version imprimée. 28% ne lisent qu’en numérique et 25% lisent sur les deux plateformes. Le lectorat en version imprimée est plus fort (56%) pour les journaux locaux de marchés non métropolitains.

65% des milléniaux ayant lu un journal la veille ont utilisé une plateforme numérique (38%: numérique seulement et 27% en numérique et en imprimé). Autrement, 53% des boomers qui ont lu un journal la veille ne lisent qu’en version imprimée et 47% choisissent une plateforme numérique (23% numérique seulement et 24% numérique et imprimé). L’ordinateur et la tablette représentent leurs appareils de préférence.

L’étude Vividata a été effectuée pour 144 journaux et magazines. Il faut noter que les résultats rapportés concernent les 12 mois les plus récents et incluent seulement six mois de données provenant de la nouvelle mesure numérique.

comments powered by Disqus