La référence des professionnels
des communications et du design

Un premier CoverBoy pour CoverGirl

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Arnaud Granata, éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, vice-président, stratégie, de Havas Canada, discutent, entres autres, du tout premier «CoverBoy» de CoverGirl.

James Charles, un Américain de 17 ans, est devenu le premier ambassadeur masculin de la marque de cosmétiques CoverGirl.

Ce premier CoverBoy sera ainsi de la prochaine publicité de l'entreprise, lui qui devient l'égérie de la gamme de mascaras CoverGirl. Fait à noter, il ne s'agit pas ici de la promotion d'une nouvelle marque de produits destinés aux garçons, mais bel et bien des articles «standards» de la marque.

arnaud granata

infopresse

Suivi par plus de 500 000 abonnés sur les réseaux sociaux, James Charles se définit comme un artiste-maquilleur, pas comme un transgenre, précisant que son visage androgyne lui permet de mettre de l'avant son talent de maquilleur.

stéphane mailhiot

havas canada

Parce que CoverGirl fait appel à un homme, Arnaud Granata estime qu'une telle audace permet de briser des clichés, même si l'idée derrière le coup demeure l'envie de se démarquer de la concurrence.

Entreprise grand public, CoverGirl continue donc ici de jouer avec les notions de «normes». En effet, Arnaud Granata rappelle qu'Ellen DeGeneres, ouvertement homosexuelle, était l'égérie précédente de CoverGirl, et que le choix de James Charles renforce la position d'ouverture de la marque.

Aussi au programme cette semaine: retour sur la saga Samsung, discussion autour de la diversité ethnique en publicité à la suite du billet d'opinion de Mai Duong et regard sur l'avenir des magazines au pays.

Retrouvez l'intégralité de la chronique «Bêtes de pub», diffusée à l’émission Médium large de Radio-Canada.

comments powered by Disqus