La référence des professionnels
des communications et du design

Le magazine Spy revient faire des siennes

Le magazine Spy, spécialisé dans la nouvelle satirique, revient pour une courte période, le temps de se moquer un peu de la campagne présidentielle américaine.

Cofondé par Kurt Andersen et Graydon Carter en 1986, Spy avait cessé ses activités en 1998. Depuis, plusieurs personnes avaient approché Kurt Andersen au fil des années, dans l'optique de ressusciter l'idée. Mais l'entrepreneur ne voyait pas de place pour Spy, estimant que le paysage médiatique était maintenant saturé en matière de contenu satirique.

La campagne présidentielle américaine aura toutefois eu raison de ses réserves. Ainsi, Spy revient en version numérique et sera offert sur le site d'Esquire jusqu'au 8 novembre prochain, date de l'élection présidentielle. Esquire s'est d'ailleurs associée à l'agence Wieden + Kennedy, qui produira quatre couvertures dévoilées au rythme d'une par semaine, en plus de fausses publicités qui habilleront la plateforme web de Spy chaque jour d'ici l'élection.

Ce retour est possible grâce à Esquire et à Hearst Magazines, qui en superviseront d'ailleurs le contenu. À ce compte, David Carey, président de Hearst, s'est dit «comblé de faire un court sprint», puisque «on ne sait jamais où ça peut mener». Affaire à suivre jusqu'au 8 novembre.

 

comments powered by Disqus