La référence des professionnels
des communications et du design

Commerce de détail: les consommateurs québécois confiants

Même si plus de Québécois demeurent pessimistes qu'optimistes à l'égard de leur situation financière, l’indice de confiance du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) atteint 93 points, un sommet inégalé depuis l’automne 2013.

Voilà l'un des constats révélés mercredi lors de l’événement sur le commerce en ligne eCommerce-Québec.

L'étude Les comportements d’achat des Québécois du CQCD, réalisée par le Groupe Altus, révèle que les Québécois sont plus optimistes qu’à l’automne 2015. Pour cet automne, l’indice de confiance demeure éloigné du point d’équilibre de 100, avec ses 93 points. Il s’agit cependant d’une hausse de 10,2 points comparativement à l’année dernière (82,8) et de 8,2 points par rapport à l’hiver passé (84,8).

Pour 40% des Québécois, il est actuellement intéressant d’effectuer des achats importants. Cette opinion a augmenté de 6% comparativement à 2015. Près des deux tiers (63%) pensent que les revenus de leur ménage augmenteront moins vite que les prix en général.

Par ailleurs, tout comme en 2014 et en 2015, les Québécois entendent dépenser moins dans toutes les catégories, à l’exception des biens mode. 

Plus d'achats en ligne et sur mobile
Près des deux tiers des Québécois (62%) ont effectué des achats sur internet au cours de la dernière année. De ceux qui n'ont rien acheté, seulement 13% disent qu’il est assez ou très probable qu’ils le feront au cours des 12 prochains mois.

Le pourcentage de consommateurs en ligne ayant dépensé sur le site d'un détaillant présent au pays est resté sensiblement le même (+1%), mais les achats sur les sites de détaillants étrangers ont grimpé de 9% par rapport à 2015; les achats sur Amazon ont augmenté de 7%.

Plus de Québécois (34%) achètent également sur leur téléphone intelligent qu’en 2015 (27%). 

 

comments powered by Disqus