La référence des professionnels
des communications et du design

Drogue au volant: le problème des autres?

Le Partenariat pour un Canada sans drogue lance une campagne signée Union qui invite les parents à ne pas écouter ses messages.

Le Partenariat pour un Canada sans drogue (PCSD) sensibilise la population aux problèmes de la drogue au volant avec une nouvelle offensive publicitaire. Conçue par l’agence torontoise Union, elle a été élaborée à partir du point de vue des parents qui croient que la drogue au volant est un problème qui ne concerne que les enfants des autres.

«Notre intention était de secouer les gens dans leur complaisance envers les messages d’intérêt public en leur disant de ne pas regarder nos annonces», dit Lance Martin, associé et directeur de création exécutif d'Union. Le même procédé est employé dans des déclinaisons de publicités imprimées, sur internet et en affichage. L’agence a aussi créé une chronique nécrologique pour «l’enfant de quelqu’un», de même qu’une annonce pleine page chapeautée de l’accroche: «Blablabla drogue au volant blablabla adolescents blabla.»

«Les dangers associés à la drogue au volant restent très méconnus, même si la drogue est en cause dans le tiers des mortalités routières, explique quant à lui Marc Paris, directeur général du PCSD. En abordant l’enjeu auprès des parents, nous espérons provoquer la discussion chez davantage de familles.»

La campagne dirige vers le site canadasansdrogue.org, la plateforme web du PCSD, où les parents peuvent consulter des ressources et des outils concernant la drogue au volant, en plus d'y recevoir des conseils pour traiter de la question avec leurs enfants.

Annonceur: Partenariat pour un Canada sans drogue
Agence: Union

comments powered by Disqus