La référence des professionnels
des communications et du design

Tesla: «Les entreprises doivent faire évoluer les choses»

Dans le cadre de la conférence Momentum, organisée par Novae sur les initiatives d’affaires pour une économie positive et engagée, Will Nicholas de Tesla parlera de l'innovation de rupture comme source d'inspiration. Entretien.

Quelles sont les qualités entrepreneuriales nécessaires pour un projet tel que celui d'Elon Musk?
Afin d'accélérer la transition mondiale qui s’effectue lentement, mais sûrement vers une utilisation plus responsable des ressources, il est important de croire en ce qu’on fait, puis d’avoir une très grande éthique de travail. Il est nécessaire, chez Tesla, de garder l'accent sur notre objectif principal, soit propulser nos voitures électriques dans le marché de masse et d'en augmenter la production. Cela dit, évidemment, pour surmonter les défis inhérents à une mentalité à l’inverse de la moyenne, il faut travailler fort et croire au changement.

Selon vous, les entreprises doivent-elles endosser un certain degré de responsabilité?
Oui sûrement. Tesla a amorcé ses activités il y a une dizaine d’années lorsque les ingénieurs ont commencé à pouvoir produire des batteries au lithium-ion et des technologies relativement abordables et très attirantes. Cette technologie pouvait assurément être utilisée à bon escient, mais les institutions gouvernementales n’avaient pas l’intérêt ou la motivation d’en faire quelque chose. Donc, oui, il est parfois du ressort des entreprises de faire évoluer les choses.

pour surmonter les défis inhérents à une mentalité à l’inverse de la moyenne, il faut travailler fort et croire au changement.

Que veut dire la notion de «développement durable» chez vous?
Mondialement, c'est une idée dans l'air depuis quelques années. Reconnaître l’importance des sources d’énergie locales et durables, et de les employer à l’aide des voitures électriques est une instrumentalisation. Pour nous, le vrai développement durable se fait dans le changement du rapport à l'énergie et la démocratisation de l'accès à des sources propres - comme le Powerwall - en espérant que d’autres entreprises suivent la tendance et incorporent l’énergie propre à leurs pratiques.

Le transport individuel est et restera en demande. Dans le dernier siècle, les voitures ont toujours été en demande croissante, une tendance qui ne risque pas de changer sous peu. Il faut donc opérer des changements là où ils peuvent être appliqués, puis prévoir les besoins des gens.

Pour nous, le vrai développement durable se fait dans le changement du rapport à l'énergie et la démocratisation de l'accès à des sources propres

Quel est le plus grand défi auquel vous faites face?
Les véhicules électriques comptent pour moins d'un demi de 1% des ventes globales de voitures. Nous avons une empreinte écologique assez impressionnante là où nos voitures sont vendues, mais trop peu de concessionnaires proposent nos véhicules. Il est ainsi crucial de continuer d'éduquer et de faire comprendre aux gens les avantages inhérents à l’utilisation d’un véhicule électrique. C’est ce qui fera que cette technologie se démocratisera.

Ensuite, il faudra également améliorer l’infrastructure et les systèmes de recharge afin que les véhicules soient plus faciles à recharger, mais les avancées vont bon train dans ce domaine.

---
CONFÉRENCE MOMENTUM - LE JEUDI 24 SEPTEMBRE
Centre Phi - 407 St-Pierre, Montréal

comments powered by Disqus