La référence des professionnels
des communications et du design

Le magazine National Geographic passe aux mains de climato-sceptiques

Alors qu’il a longtemps été un magazine sans but lucratif voué à la nature et la science, National Geographic vient d'être acheté par un consortium dirigé par le groupe Fox, appartenant à Rupert Murdoch. 

Rupert Murdoch, milliardaire d’origine australienne, est connu pour sa position de climato-sceptique et son militantisme à cet égard, notamment dans les médias lui appartenant. Les internautes ont tout de suite réagi à la nouvelle, craignant le pire pour l’indépendance et la ligne rédactionnelle de National Geographic.

Notons que Fox et le réseau des chaînes télévisées de National Geographic sont partenaires depuis 18 ans. Depuis quelques années, la programmation de ces chaînes faisait réagir l’auditoire avec du contenu parfois plus ou moins fidèle à l’esprit du magazine. On peut notamment penser à des séries sur les extra-terrestres, des histoires d’horreur ou des reportages peu critiques sur des multinationales.

Fox sera maintenant l’actionnaire majoritaire (73% des parts) de toutes les activités de National Geographic Society, qui se garde quand même une proportion des parts (23%), rassemblées dans une nouvelle entreprise à but lucratif. Selon Valérie Borde, journaliste scientifique en entrevue à la radio de Radio-Canada, il ne fait pas de doute que National Geographic Society avait besoin de l’argent apporté par Rupert Murdoch (725 millions$US), car son lectorat et ses ventes publicitaires diminuaient considérablement.

Il reste donc à voir si ce nouveau propriétaire aura une compréhension de la culture de National Geographic et de son lectorat ou s’il y insufflera l’esprit du groupe Fox. D’ailleurs, une étude de 2014 du regroupement Union of Concern Scientists a démontré que 72% de la couverture de Fox News était trompeuse en matière de climat. Toutefois, Declan Moore, un vétéran de National Geographic Society, prendra la direction générale de cette entreprise, alors que Susan Goldberg, éditrice en chef du magazine, maintiendra son rôle.  

Magazine imprimé depuis 1888, National Geographic rassemble maintenant sites web, comptes de réseaux sociaux, chaînes télévisées et autres déclinaisons. 

comments powered by Disqus