La référence des professionnels
des communications et du design

Une nouvelle plateforme publicitaire pour Twitter

L’offre publicitaire améliorée de l’application à l’oiseau bleu permettra d'atteindre des clients potentiels sur des applications hors Twitter. Clément Santa Maria, responsable du développement commercial d'Adsonwall, explique le potentiel pour les annonceurs.

Il sera ainsi désormais possible, grâce à la plateforme Twitter Audience, de recourir à des applications tierces pour atteindre un plus vaste auditoire. Ce nouveau service, axé sur un système d’enchères, permettra aux annonceurs de placer des pubs sur le site ou l’application, mais aussi sur le serveur de publicité mobile Mopub, acquis il y a deux ans par Twitter.

clément santa maria

La nouvelle fonctionnalité permettra de toucher potentiellement 700 millions de consommateurs, le double du bassin de population auparavant visé. «Ce qui était jusqu’à aujourd’hui une faiblesse de Twitter pour les annonceurs, soit que leur auditoire ne touche pas l’ensemble de la population, sera ainsi réglé, commente Clément Santa Maria. Car Twitter joint des segments de population bien ciblés, à la différence de Facebook, qui s’adresse davantage à l’ensemble du marché. En étendant les possibilités de placement, les annonceurs pourront atteindre bien au-delà des utilisateurs Twitter, ce qui devrait leur plaire, eux qui étaient jusqu’alors souvent frileux de s’aventurer avec cette plateforme. Twitter était déjà intéressant pour les annonceurs, mais le devient encore plus.»

«C'est une autre option à ajouter à des campagnes classiques afin de comparer les résulTats pour voir si cela vaut le coup»

Les publicités présentées sur les sites externes pourront être en format bannière ou vidéo, une possibilité intéressante pour les annonceurs selon Clément Santa Maria. «Si les annonceurs s’aperçoivent que les vidéos publiées sur le système de Twitter leur procurent un bon taux d’engagement à un possiblement bon prix - ce que semblent dire les annonceurs l’ayant essayé [l’outil a été testé auprès d'annonceurs comme Macy’s, JBL et Samsung Mobile en Angleterre dans une phase beta] -, ce sera un succès. Chose certaine, pour le moment, c'est une autre option à ajouter à des campagnes classiques afin de comparer les résultats pour voir si cela vaut le coup.»

Twitter tente, par cette initiative, de concurrencer Facebook, qui, sans compter Instagram, attire 1,5 milliard d’utilisateurs. 

comments powered by Disqus