La référence des professionnels
des communications et du design

#Infopresse30: quelle pub vous a marqué?

À quelques jours d'une grande fête anniversaire qui réunira toute l'industrie des communications, Infopresse a demandé à 30 talents d'ici de nous dévoiler la pub marquante des 30 dernières années. Un palmarès informel qui revisite de vieux classiques.

Monsieur B de Bell est sans contester la favorite des créatifs d’ici. Conçue par l’agence Cossette au début des années 90 et mettant Benoît Brière de l’avant dans une multitude de rôles, elle a diverti les Québécois pendant 14 ans. «Chaque nouvelle exécution était un vrai happening», souligne Luc Du Sault de Lg2. 

Près du quart des participants lui ont accordé leur vote:
- Martin Bélanger, directeur général et directeur de création d'Union Montréal
- Luc Du Sault, associé, vice-président et directeur création de Lg2
- Jacques Labelle, président et chef de la direction de St-Jacques Vallée Y&R
- Benoit Pilon, vice-président et chef de la création de Tank
- Mylène Savoie, directrice générale de John st. Montréal
- Olivier Staub, président de La Cavalerie
- Marie Vaillancourt, directrice exécutive de la création et de la planification stratégique de Cossette

Ah, ha! de Familiprix! figure aussi parmi les préférées des créatifs d’ici. Conçue en 2002 par Bos, elle a ensuite poursuivi son existence chez Alfred. «C'est une vraie campagne populaire, pas seulement une opération saluée par l'industrie. Gagner à Cannes et gagner tous les foyers québécois, c'est la réussite ultime», estime Frédéric Bruniquel, vice-président et directeur de la création de Havas Worldwide Canada.

L'initiative déployée pendant plus de cinq ans a obtenu le vote de:
- Frédéric Bruniquel, vice-président et directeur de la création de Havas Worldwide Canada
- Isabelle Massé, journaliste de La Presse
Andres Norambuena, associé et producteur de BLVD
- Sébastien Pelletier, directeur de création de Marketel
- Alain Tadros, président de Publicis Montréal

le lait

campagne blanc

Les Producteurs de lait du Québec, notamment sous le règne de l’ancienne directrice marketing Nicole Dubé, ont aussi laissé leur marque en publicité au Québec. La campagne Blanc (PNMD, 1998-2003), qui a fait chanter les Québécois sur les plus grandes chansons françaises, et Deux c’est mieux (BBDO Montréal, 2004-2008), ont aussi eu la faveur des créateurs d’ici. Franchement meilleur (PNMD), avec Normand Brathwaite, précédait quant à elle de peu la venue de Nicole Dubé, arrivée chez les Producteurs en 1985.

Parmi les partisans du lait, on compte:
- Jack Latulippe, directeur de la création des Évadés (Deux, c’est mieux)
- Gaëtan Namouric, président et fondateur de Perrier Jablonski (Blanc)
- Paul Maco, cofondateur de Studios Apollo (Franchement meilleur)
- Mario Mercier, fondateur de Compagnie & cie (Blanc)
- Dany Renauld, coprésident de Brad (Blanc)

Quant à Nicole Dubé elle-même, lorsqu'on lui demande quelle campagne québécoise a marqué l'industrie, elle opte pour On est six millions, faut s’parler. La pub a précédé la naissance d’Infopresse, mais n’a pas sombré dans l’oubli. Créée en 1975 par BCP pour Labatt, elle est aussi spontanément venue à l’esprit de Dominique Villeneuve, directrice générale de l'Association des agences de publicité du Québec: «Cette publicité date d’il y a plus de 30 ans, l'on ne peut passer sous silence son impact majeur pour la culture et l’identité du Québec.»

Dans la même lignée – et toujours pour Labatt –, Lui, y connaît ça!, mettant Olivier Guimond en vedette, a touché une corde sensible chez la journaliste, auteur, chroniqueur médias et blogueuse Marie-Claude Ducas, qui considère qu’il s’agit de la première vraie campagne québécoise: «En plus d’avoir eu un impact exceptionnel, et d’être immensément fructueuse pour l’annonceur, elle représente le "template" qui s’est appliqué, par la suite, aux autres grandes campagnes du Québec.» Signée par le fondateur de l’agence BCP Jacques Bouchard, elle a été créée en 1965.

Bernard Motulsky, professeur au département de communication sociale et publique de l’Uqam et titulaire de la Chaire de relations publiques et communication marketing de l’Uqam, a aussi arrêté son choix sur une pub de BCP, soit Mon bikini, ma brosse à dents d’Air Canada (qui date aussi de l’ère pré-Infopresse, soit de 1972).

Les autres publicités et campagnes figurant sur ce palmarès informel sont assez variées:

- Paul Lavoie, président et cofondateur de Taxi, a donné son vote à la campagne Pizza de McDonald’s (Cossette).

- Pierre Balloffet, responsable du DESS en communication-marketing et professeur agrégé de HEC Montréal, a aussi arrêté son choix sur McDonald’s, avec J’M, toujours chez Cossette.

- Sébastien Fauré, associé principal et chef de la direction de Bleublancrouge, y est allé pour Grosse cervelle, p'tite Tercel pour l'Association des concessionnaires Toyota du Québec. «Elle a marqué l'imaginaire, mais aussi libéré les Québécois de leur habitude d'acheter des grosses voitures...» L'exécution, avec Marie-Soleil Tougas, a été signée par Bleublancrouge en 1995.

- Ody Giroux, présidente de Carat Montréal, a quant à elle été touchée par les pubs de BCP visant à relancer Black Label à la fin des années 80 et au début des années 90: «Clin d’œil au slogan, ces messages avaient été produits en noir et blanc, et jouaient sur le mystère, montrant des jeunes stylés dans des ambiances nocturnes et urbaines.»

- Sacha Ouimet, directeur de création principal de Kbs+, a eu un coup de coeur pour la pub Soyez toujours gentils avec ceux qui jouent au Lotto 6/49 (Sid Lee): «Un insight créatif excellent qui parle à tout le monde.»

- Simon Beaudry, artiste visuel et créateur publicitaire, y est allé pour une campagne de Young & Rubicam, Quand on parle poulet, pour Poulet Frit Kentucky.

sloche

dentsubos

- Philippe Lamarre, président, Toxa, a choisi la campagne de Sloche conçue chez DentsuBos, avant que le compte ne passe chez Havas l'année dernière. «En fait, je n'ai pas tant une campagne marquante en tête, mais plutôt le travail d'un individu: Simon Beaudry.»

- Olivier Bruel, graphiste et directeur artistique, a donné son vote pour la pub Culture en péril. «Septembre 2008: onde de choc et gloussements généralisés à la sortie sur YouTube de ce message caustique, revendiqué par personne, mais endossé par plusieurs. Le milieu culturel québécois défend ses droits et grafigne au passage le vernis conservateur. Un clip d'une douloureuse actualité.»

- Finalement, le président et fondateur d’Infopresse, Bruno Gautier, a salué le travail effectué en 2008 par Roger Gariépy et Bos (à l’ère pré-Dentsu): sa campagne coup de cœur est Bogusky, Del Campo, Hegartyconçue pour l’édition 2008 du concours Créa:

Venez célébrer le 30e anniversaire d'Infopresse le 27 août prochain au Vieux-Port de Montréal. Ariane Moffatt et le groupe Milk & Bone, accompagnés de DJ et de surprises toute la soirée sont au menu. 

comments powered by Disqus