La référence des professionnels
des communications et du design

Des bières pour oublier... et d'autres pour rire des hipsters

Dans un marché très compétitif, les bières doivent redoubler d’inventivité afin de se démarquer. Pour y parvenir, la dernière tendance semble être l'humour. 

La marque Boca Maldita a récemment lancé une campagne imprimée créée par l'agence brésilienne Candy Shop. Elle s’oriente autour de la signature «Some days you just want to forget», en français: «Il y a des jours où l'on veut seulement oublier». L'opération jongle entre les problèmes que peut provoquer l’utilisation des réseaux sociaux, d’où la nécessité de boire pour oublier les mauvaises journées.

Cette initiative est déployée alors qu'un peu plus tôt cet été, en Afrique du Sud, la brasserie autoproclamée «Anti hipster» Garagista a aussi fait parler d’elle. Une de ses campagnes faisait la promotion de sa bière aux «larmes de hipsters» à l'aide de pubs se moquant ouvertement de ce groupe. 

Il a récemment été dévoilé que le sexe et la violence ne paient pas. Entre encourager à boire pour oublier et les moqueries, peut-être ces bières indiqueront-elles jusqu'où l'humour peut aller pour vendre. 

comments powered by Disqus