La référence des professionnels
des communications et du design

Pub dans les ascenseurs: Captivate ajoute deux immeubles à son réseau canadien

L'entreprise spécialisée en publicité dans les ascenseurs a augmenté son auditoire de 220% ces dernières années.

Deux nouveaux bureaux s'ajoutent donc au réseau de Captivate: l'édifice Deloitte de 26 étages à Montréal, dont Cadillac Fairview est propriétaire, ainsi que l'immeuble RBC Waterpark de 30 étages à Toronto, géré par Oxford Properties Group.

En parallèle, Captivate a renouvelé son entente avec Cadillac Fairview, qui comprend 12 édifices à Toronto, Vancouver et Calgary (dont TD Bank Tower à Toronto, le siège de HSBC à Vancouver et le Centre Shell à Calgary).

Captivate est engagée dans une vaste expansion qui vise à déployer ses écrans dans 1800 immeubles à bureaux dans les principaux marchés urbains d’Amérique du Nord.

Originalement nommée Captivate Networks, l'organisation a changé son image de marque et amélioré ses écrans cette année.

Son auditoire de supports a grimpé de 220% ces cinq dernières années, ce que Marc Kidd, son PDG, attribue à une croissance du taux d’embauche après-récession et à une large augmentation de la densité de travailleurs dans les immeubles à bureaux. «Nous essayons de faire comprendre aux annonceurs que nous offrons un gros auditoire pendant le jour, puis que nous atteignons les consommateurs lorsqu’ils prennent des décisions dans la journée.»

Le réseau de Captivate au pays s’étend à environ 2000 écrans dans 200 bâtiments à Montréal, Vancouver, Calgary, Edmonton et Toronto. Cela correspond à 1,3 million de personnes différentes par mois, générant environ six millions d’impressions. Un employé moyen visionnera de quatre à six publicités de 15 secondes pendant un trajet en ascenseur type.

Selon Marc Kidd, 70% des personnes touchées par les formats publicitaires de Captivate sont des preneurs de décisions, tant au travail qu’à la maison. Il ajoute que l’auditoire de Captivate se compose à 55% d’hommes de 39 ans en moyenne et dispose de revenus annuels d’environ 90 000$.

comments powered by Disqus