La référence des professionnels
des communications et du design

Nectarios Economakis: «Nous préférons être rémunérés sur la base de la valeur que nous apportons»

Point of no return (PNR) investit dans la firme de marketing numérique Combustible. Coup d’œil à un nouveau modèle.

NECTARIOS ECONOMAKIS

PNR

Lorsque l’ex-directeur de comptes de Google a lancé la firme de consultation en gestion en janvier dernier, avec Martin Gourdeau et Jean-François Leduc, il avait déjà l’ambition de bâtir une entreprise autour d'un modèle axé sur la performance. Exit les montants forfaitaires et la tarification horaire: PNR cherche avant tout à aider l’exécution et obtenir pour ses clients des résultats concrets.

Cette philosophie d’entreprise s’est concrètement réalisée dans le cadre d’un partenariat liant PNR et Combustible, fondée il y a deux ans par Julien Raby (ex-Cossette). Ce dernier possède une expertise en optimisation et marketing pour les moteurs de recherche – il a notamment fondé la division spécialisée en marketing numérique de Cossette, Magnet, aujourd’hui intégrée à l’agence. «Je suis très technique, mes forces sont l’optimisation, le SEO/SEM, etc. Mais j’avais des faiblesses sur le plan des finances, des ressources humaines, de l’administration et de la conception d’un plan stratégique. J’y ai rapidement été confronté: Combustible grandissait beaucoup trop vite par rapport à ce que j’étais capable de gérer», souligne Julien Raby, dont l’entreprise double de taille depuis sa fondation.

julien raby

combustible

Il s’est donc tourné vers PNR, qui devait d’abord l'aider avec la planification stratégique et la croissance de l’entreprise. «Julien comptait une équipe très solide et nous avons vu son potentiel de croissance, rappelle Nectarios Economakis. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de collaborer de manière plus étroite. Nous avons donc investi dans Combustible pour propulser sa croissance, puis l’aider à aller chercher plus de clients. L’association était naturelle: nous partageons les mêmes valeurs, avons la même philosophie de travail.» 

PNR et Combustible n’ont pas dévoilé les détails financiers de l’entente: «Notre investissement est confidentiel, mais non négligeable. Julien demeure néanmoins propriétaire majoritaire de son entreprise», selon Nectarios Economakis. Selon les chiffres rapportés par ce dernier, les résultats sont déjà perceptibles chez Combustible: augmentation de 76% du nombre de clients au cours des six derniers mois; la rentabilité de l’entreprise a aussi bondi de 150%.

Combustible compte explorer de nouveaux marchés d’ici 2016 – au Canada, aux États-Unis et éventuellement en Europe. Du côté de PNR, la firme est ouverte à de nouveaux partenariats du genre, mais indique ne pas encore avoir concrétisé de nouvelles ententes.

comments powered by Disqus