La référence des professionnels
des communications et du design

Hillary Clinton mène campagne sur LinkedIn

La candidate à la présidence américaine Hillary Clinton a joint le réseau social LinkedIn dans le cadre de sa campagne et a partagé son profil avec le monde entier.

Ainsi, il est désormais possible de retracer le parcours professionnel et universitaire de l’ancienne première dame. On y apprend notamment qu’après avoir été diplômée de Yale, elle a amorcé sa carrière dans un cabinet d’avocats avant de devenir First Lady de l'Arkansas dont Bill Clinton était le gouverneur, puis First Lady à la Maison-Blanche pendant huit ans.

L’ancienne première dame a voulu apparaître sur son meilleur jour. Elle mentionne notamment sur son profil sa candidature à la présidence de 2016, mais pas celle de 2008, où elle avait été battue.

En créant son profil sur LinkedIn, la candidate tente d'intéresser une cible plus âgée et davantage portée à se présenter aux urnes. Il s’agit également de se rapprocher d’un autre public que celui qu’elle touche déjà sur les autres réseaux sociaux comme Twitter et Facebook. En effet, selon une étude de Pew, LinkedIn est la seule plateforme sur laquelle les utilisateurs ont davantage de chance d’avoir de 30 à 64 ans que de 18 à 29 ans.

Simultanément, la candidate a publié un article listant Four Ways to Jump-Start Small Business. Elle y propose des initiatives comme alléger la lourdeur administrative qui ralentit les petites entreprises et simplifier les taxes des propriétaires d’entreprises, en plus d'exprimer sa volonté d’aider les petites entreprises à accéder à de nouveau marchés.

Il s’agit pour elle de mettre en valeur son engagement envers les petites entreprises et de se placer comme candidate de référence pour les entrepreneurs. En effet, les propriétaires sont rares chez les démocrates. Selon Gallup, en 2012, 57% des propriétaires d’entreprises (petites ou grandes) ont voté pour Mitt Romney contre 37% pour Barack Obama.

Jusqu’à présent peu de personnalités politiques candidats ont utilisé LinkedIn pour mener campagne, lui préférant Facebook et Twitter. L’initiative a été plutôt bien accueillie par les internautes, qui ont commenté la nouvelle sur Twitter.

comments powered by Disqus