La référence des professionnels
des communications et du design

Cannes 2015: une vision à long terme dans la lutte aux changements climatiques

Cannes - L’ancien vice-président des États-Unis Al Gore s’est entretenu avec le chef de la direction de WPP, Martin Sorrell, à propos de la voie à suivre pour trouver des solutions à la crise du changement climatique.

«Nous allons gagner cette bataille, j’en suis convaincu. Mais il faut gagner plus vite.» C’est ce qu’a répété à plusieurs reprises Al Gore, qui recevait cette année le prix spécial Lion Heart du Festival. Ce dernier récompense une personne ou une organisation ayant généré un changement positif et significatif pour la planète ou les personnes, par l’utilisation du pouvoir d'une marque commerciale.

Al Gore est particulièrement investi dans la lutte contre les changements climatiques. Il était sur scène pour parler de son initiative The Climate Reality Project. Celle-ci veut mobiliser les gens, dans tous les paliers de la société: les engager à réduire les émissions de gaz à effet de serre, accélérer le développement de technologies qui produisent peu de carbone, trouver des sources d’énergie alternatives, etc.

«Il est important de ne pas laisser l’argent et les lobbys distordre nos décisions.»

Al Gore s’est notamment intéressé au changement d’ère qu’a généré le web dans le monde et qui facilite aujourd’hui grandement une discussion internationale sur la question. «La sagesse populaire n’est pas seulement un buzzword. L’avènement d’internet a permis aux gens de communiquer plus facilement entre eux, puis de prendre des décisions collectivement. Il est important de ne pas laisser l’argent et les lobbys distordre ces décisions.»

«Les étiquetteS des prix et rapports trimestriels ne sont pas les seules façons de calculer la valeur d’une entreprise.»

Aussi, Al Gore a insisté sur l’importance d’entretenir, aux États-Unis tout particulièrement, un modèle démocratique viable et une gouvernance avec une vision à long terme. Il a aussi prié les entreprises de faire de même: «Les étiquettes de prix et les rapports trimestriels ne sont pas les seules façons de calculer la valeur d’une entreprise. Sa culture et sa vision à long terme se trouvent aussi sur le spectre des valeurs, même si on les calcule différemment.»  

À l’image de Bono, qui avait reçu ce prix l’an passé, Al Gore s’est servi de cette tribune pour inciter les entreprises à agir de manière responsable sur la question et à contribuer à cette mobilisation. «Je ne suis pas ici seulement pour vous divertir. Je suis ici pour vous demander de l’aide, pour vous encourager à vous engager dans cette lutte.»

D’ailleurs, Martin Sorrell s’est lui-même informellement engagé sur scène à réunir les six plus grands groupes publicitaires au monde (WPP, Publicis, Omnicom, Interbrand, Havas et Dentsu) afin de rallier les troupes. 

Infopresse sera à Cannes toute la semaine pour couvrir la 62e édition du Festival international de la créativité. Pour toutes les nouvelles en direct, suivez-nous sur infopresse.com et sur nos plateformes sociales: Twitter/Periscope, Facebook et Instagram. Les résultats et articles se trouvent également dans un dossier spécial sur le site web d'Infopresse.

comments powered by Disqus