La référence des professionnels
des communications et du design

Légère baisse des recettes pour les radios canadiennes

En dépit de la concurrence des services par satellite, en ligne et mobiles, les recettes des radios canadiennes demeurent assez stables.

Les recettes des 695 stations de radio du pays ont légèrement baissé de 0,52% pour l’exercice terminé le 31 août dernier par rapport au précédent. Ainsi, elles ont chuté de 1,623 à 1,614 milliard$. Ces données proviennent d’une compilation du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Au cours de la dernière année, ces stations augmenté leurs dépenses de 19 millions$, pour un total de 1,27 milliard$. Par conséquent, leurs bénéfices avant intérêts et impôts (BAII) ont diminué de 328 à 299 millions$, soit une baisse de la marge de BAII de 20,2% à 18,5%.

Malgré des revenus additionnels de 1,1 million$ provenant de la vente de publicité nationale sur ses stations Espace Musique et Radio 2, les recettes totales des 82 services radiophoniques exploités par Radio-Canada ont diminué de 5,6%, se chiffrant à 287,6 millions$. Cela est en partie attribuable à une diminution des crédits parlementaires, passés de 295,5 à 277,3 millions$.

Les revenus de la vente de publicité locale des stations de radio ont baissé de 1,12 à 1,09 milliard$ (-2,86%), tandis que ceux de la vente de publicité nationale ont grimpé de 476,3 à 497,4 millions$ (+4,4%).

Les 568 stations FM ont réalisé des recettes de 1,32 milliard$, une légère baisse de 0,4% par rapport au 1,33 milliard$ de l’année précédente. Alors que les recettes des radios FM de langue anglaise ont diminué de 1,1% (de 1,05 milliard à 1,04 milliard$), celles des stations FM francophones ont réalisé un gain de 2,4% (de 253,2 à 259,2 millions$). Quant aux 127 stations AM, leurs revenus totaux ont diminué de 1,3% (de 294,6 millions à 290,9 millions$).

comments powered by Disqus