La référence des professionnels
des communications et du design

Cannes 2015: avis aux marques - il n’y a pas que les coups d’éclat qui comptent

Cannes – Le stunt est le buzzword de l’heure, mais les annonceurs auraient aussi tout intérêt à se pencher sur les moments du quotidien pour joindre leurs consommateurs, selon Chris Moody, vice-président de la stratégie, data, de Twitter. 

Ce dernier a clôturé la seconde journée de conférences lundi aux Lions de Cannes avec la présentation The Power of #Now, au cours de laquelle il a dévoilé quelques chiffres probants sur les utilisateurs de Twitter et sur la manière de capter leur attention. Selon le stratège, les mots-clics et sujets chauds sur le réseau social sont divisés en deux catégories: ceux concernant les événements culturels et ceux touchant le quotidien des internautes.

«Prenons toute l’agitation autour de #TheDress. Le 27 février dernier, le débat faisait rage sur Twitter. À ce sujet, 303 000 tweets étaient émis chaque heure pour débattre de la couleur de la fameuse robe. Le 1er mars, plus personne n’en parlait. Observons maintenant les sujets touchant à la mode. Ceux-ci représentent 67,8 millions de tweets par jour!» Chris Moody estime que ces statistiques devraient encourager les marques à investir davantage dans des opérations sur les réseaux sociaux axées sur le quotidien des utilisateurs.

Si des événements comme le Super Bowl, les prix Grammy et les Oscars suscitent des engouements, ils sont bien éphémères lorsqu’on les compare au potentiel qu’offrent des sujets plus triviaux, comme le café (qui génère en moyenne 14 millions de tweets sur 30 jours) ou les projets maison (ou do it yourself, un thème qui engendre neuf millions de tweets mensuellement). «Il y a tellement d’énergie («power», d’où le titre de la conférence, NDLR) à saisir là, une énergie constante, qu'il s’agit de trouver le bon moment pour le faire», croit Chris Moody.

Il cite à ce titre deux exemples ayant réussi à canaliser des sujets d’intérêt auprès des consommateurs. D’abord, la campagne #speakbeautiful, de Dove reposait sur un insight qui veut que plusieurs femmes tweetaient des aspects négatifs à propos de leur corps. L'initiative souhaitait renverser la vapeur en les incitant à mettre l’accent sur les éléments positifs de leur apparence.

Ensuite, l'offensive Tweeting Pothole, déployée récemment à Panama, était axée sur le fait que les nids-de-poule constituent une source de frustration constante des citoyens. Un dispositif conçu par l’agence P4 Ogilvy & Mather était placé dans le fonds de nids-de-poule. Lorsqu’une voiture roulait dedans, il s’activait et envoyait un tweet de plainte automatisé à la Ville afin qu’il soit réparé – ce qui, selon l’agence, aurait porté ses fruits, puisque plusieurs trous auraient été arrangés par la suite. 

En bref, Chris Moody propose, de manière métaphorique, de se méfier des éclairs, mais d'exploiter l'énergie du soleil.

Infopresse sera à Cannes toute la semaine pour couvrir la 62e édition du Festival international de la créativité. Pour toutes les nouvelles en direct, suivez-nous sur infopresse.com, et sur nos plateformes sociales: Twitter/Periscope, Facebook et Instagram. Les résultats et articles se trouvent également dans un dossier spécial sur le site web d'Infopresse.

comments powered by Disqus