La référence des professionnels
des communications et du design

Les milléniaux: 2,3 fois plus susceptibles de se désengager des marques

Une étude menée par l’Institut Aimia dans cinq pays révèle que les milléniaux constituent la génération la plus susceptible de se désengager des marques qui leur envoient trop de communications génériques de masse. 

«Le respect de la vie privée, les permissions et les préférenceS CONSTITUENT des aspects de plus en plus essentiels des futures relations avec les clients.»

En effet, 44% des membres de cette génération seraient considérés comme sensibles à un niveau élevé de communications. Trois consommateurs sensibles à un niveau élevé sur cinq affirment que la quantité de communications reçue par courriel, messages textes et alertes ciblées des marques les submerge.

Ces consommateurs ne sont réceptifs aux communications que si elles sont adaptées et personnalisées. Si les communications envoyées sont trop génériques et trop fréquentes, ils n’hésiteront pas à:

  • bloquer les numéros (80%); 
  • fermer les comptes et se désabonner des listes d’envoi (84%);
  • supprimer les applications générant des alertes ciblées (82%);
  • arrêter de suivre les marques sur les réseaux sociaux (86%).

«La génération du millénaire est toujours branchée, mais les spécialistes du marketing auraient tort de présumer de ses préférences en matière de communications. Ce n’est pas parce qu’une personne partage des renseignements avec une marque qu’elle veut être inondée de messages génériques, estime Martin Hayward, premier vice-président, stratégie et avenirs numériques mondiaux, d'Aimia. Les spécialistes du marketing doivent redoubler d’efforts pour tenir compte des préférences individuelles des consommateurs, puis adapter leurs communications en conséquence. Le respect de la vie privée, les permissions et les préférences constituent des aspects de plus en plus essentiels des futures relations avec les clients. Les consommateurs sensibles au volume élevé éliminent impitoyablement les marques qui ne le comprennent pas.»

comments powered by Disqus