La référence des professionnels
des communications et du design

Un Lion de Cannes, toujours pertinent?

Dans un monde où la mesurabilité a la cote, que vaut aujourd’hui un Lion? Marc Fortin de Lg2, Philippe Meunier de Sid Lee et Carl Pichette de McDonald’s livrent leur opinion.

Au total, 40 133 inscriptions ont été envoyées aux Lions de Cannes cette année. Le Canada se classe parmi les 10 pays soumettant le plus d’inscriptions. Les créatifs d’agences et leurs clients qui repartiront gagnants ont-ils toujours les mêmes raisons de se réjouir? Créatifs et annonceurs se prononcent.   

marc fortin

Marc Fortin, vice-président et directeur de création de Lg2 
Les annonceurs aiment croire qu’ils traitent avec la meilleure agence, et vont vouloir travailler avec celles qui obtiennent le meilleur rayonnement. Des concours comme celui de Cannes y contribuent, ne serait-ce qu’avec la couverture médiatique que celui-ci génère – il s’agit d’un des seuls concours en pub qui intéresse les médias grand public. Gagner à Cannes, c’est dire au monde que notre agence en est une avec de bonnes idées.

Les meilleurs talents nous aident à avoir les meilleures idées, qui, elles, nous aident à obtenir les meilleurs résultats. Et des résultats…, ça nous aide à garder nos clients.

L’utilité de ces prix, c’est qu’ils ont d’abord un impact auprès des gens que nous souhaitons embaucher. Cannes met en relief l’originalité, le côté «jamais vu» du métier. Les meilleurs talents veulent travailler dans des organisations comme celles-ci. Et les meilleurs talents nous aident à avoir les meilleures idées, qui, elles, nous aident à obtenir les meilleurs résultats. Et avoir des résultats…, ça nous aide à garder nos clients. 

philippe meunier

Philippe Meunier, cofondateur et chef de la création de Sid Lee
Être décoré à Cannes, c’est un grand rendement d'investissement. Investissement de temps, d’énergie, mais avant tout de passion. Une retombée organique d’un tel honneur procure une grande visibilité dans le monde publicitaire, mais aussi à l’échelle planétaire. Une reconnaissance à Cannes permet également aux agences comme la nôtre de se démarquer des autres.

Être décoré à Cannes, c’est un grand rendement d'investissement. Investissement de temps, d’énergie, mais avant tout de passion.

Je ne fais pas de distinction entre les concours célébrant la créativité et ceux axés sur les résultats. Pour moi, les deux ont la même valeur. Ils soulignent l’excellence des créations sous toutes leurs facettes.

Cannes pour moi, c’est beaucoup plus qu’une remise de prix, c’est une célébration de l’industrie publicitaire en plus d’être une occasion en or pour échanger, connecter et rencontrer de formidables personnes provenant des quatre coins de la planète.

carl pichette

Carl Pichette, directeur senior du marketing, région de l'Est, de McDonald's
Pour les annonceurs, Cannes est une occasion de souligner le travail exceptionnel de nos partenaires. De plus, ce concours nous permet de comparer notre travail à celui de l’élite de partout, de voir ce que les autres annonceurs font – ça devient un point de référence. Lorsque nos campagnes remportent ces prix – comme Nos Aliments. Vos questions. en 2013 –, elles nous ouvrent aussi les portes de la reconnaissance internationale au sein de notre réseau et renforcent notre travail nationalement.

Gagner un Lion, c'est réitérer que la créativité se trouve au centre de notre processus décisionnel.

Pour nous, gagner un Lion constitue également une façon de réitérer que la créativité se trouve au centre de notre processus décisionnel, de développement du marketing et de nos campagnes. 

comments powered by Disqus