La référence des professionnels
des communications et du design

L'art du coaching: un processus d'accompagnement

En quoi le coaching est-il un atout à développer en entreprise? Magali Legault, coach professionnelle, spécialiste de la gestion du changement et conférencière, fait le point.

magali legault

En quoi les talents de coaching sont-ils utiles à un gestionnaire ou à un directeur?
L'approche coaching est un processus d'accompagnement. Une façon de structurer ses interventions, que ce soit une conversation de cadre de porte ou une réunion formelle avec plusieurs participants. Clarifions tout de suite que le coach, c'est un brigadier qui accompagne l'autre à traverser du point A au point B. Celui qui traverse, qui pose les gestes, c'est l'autre, le coaché.

Plus le poste de la personne est élevé dans la hiérarchie, plus les compétences en matière de savoir être et savoir agir deviennent importantes, si on les compare aux compétences techniques. Donc, à l'embauche, on cherche des dirigeants avec de grandes capacités relationnelles, communicationnelles et de leadership.

Aussi, très souvent, le côté «psycho-émotionnel» est ce que craignent le plus les patrons. Donc, ceux possédant des aptitudes naturelles y gagneront en maximisant ce don, tandis que ceux qui éprouvent du mal pourront démystifier la chose et devenir plus performants. 

Le coaching est un processus de changement puissant, car le coach favorise la réflexion et le dépassement, en plus de permettre aux ressources de mieux se connaître et de reconnaître leurs atouts et défis. Grâce au coaching, on peut décoder nos stratégies de succès ou d'échec.

Les employés sont-ils réticents à être coachés?
Il faut mettre son chapeau de coach de façon fluide, selon l'occasion, la personne. En tant que patron, on est chef de file, on est coach, on est aussi un agent de liaison interne et l'on gère les résultats.

Cela nécessite beaucoup d'humilité pour endosser le costume de coach.

Les ressources veulent développer leur employabilité, elles désirent être stimulées et apprendre. Le coach apprend à l'autre à pêcher, à sa façon, avec sa couleur personnelle. Cela nécessite beaucoup d'humilité pour endosser le costume de coach. Le coach permet de voir plus large, de prévoir les angles morts, de rester motivé lors des difficultés.

Personnellement, en tant que coach, je me fais coacher, car cela propulse ma force de frappe. Je chemine plus vite, je passe à l'action avec plus de courage et j'apprends à me regarder avec objectivité et honnêteté. On se raconte beaucoup d'histoire chacun dans sa tête!

Quels sont les talents de base pour devenir un bon coach? Et quels sont les bénéfices du coaching?
Les talents de base sont relationnels et communicationnels. Comme savoir poser des questions d'impact, écouter (le verbal et le non-verbal) pour bien saisir son interlocuteur et adapter sa façon d'agir, de parler, de motiver, pour obtenir plus d'impact.

Le coaching requiert aussi de clarifier l'objectif de la conversation ou de la session de travail. Cette clarté, plus une lecture fine des personnes, permet de placer le focus au bon endroit et ainsi de générer plus de résultats.

Le coaching est une approche collaborative, aux responsabilités partagées. Le patron, comme l'employé, à un rôle à jouer.

Le coaching est une approche collaborative, aux responsabilités partagées. Le patron, comme l'employé, à un rôle à jouer. Trop souvent, les patrons se retrouvent en position d'être indispensables, et cela paralyse les systèmes, car plus on partage le leadership, tout en canalisant les efforts, plus on a de chance d'inscrire des points! 

L'approche coaching, c'est une façon de se positionner en tant que patron, cela permet de responsabiliser les employés, c'est le contraire de la «micro-gestion» ou de la gestion hyper directive. Cela permet de maximiser l'apport des ressources, de les faire évoluer, de stimuler les gens et de permettre d'innover, tout en dégageant le patron. Tout le monde y gagne.

Magali Legault offrira la formation Tirer le meilleur de son équipe avec l'approche coaching au Campus Infopresse le 29 mai prochain.

comments powered by Disqus