La référence des professionnels
des communications et du design

Référendum sur le mariage entre gens du même sexe en Irlande: les stratégies des deux camps

Les électeurs irlandais sont invités à voter aujourd’hui, par référendum, sur le mariage entre personnes du même sexe. Retour sur les éléments de communication créés pour l'occasion.

La question soumise au vote propose d'amender la Constitution pour autoriser «le mariage entre deux personnes, sans distinction de sexe».

Du côté des partisans, l'organisme Marriage Equality se positionne en chef de file. L’organisation a conçu la campagne Yes Equality, qui gravite autour d’une plateforme dédiée et se décline sur différents supports: affiches, événements, vidéos et forte présence sur les réseaux sociaux.

 

 

L'inscription sur le camion indique: «Notre jour Viendra»

Peu de marques ont participé au débat sur la question qui a fait vibrer l’Irlande ces dernières semaines. Cependant, Paddy Power, un preneur de paris, a saisi l’occasion pour démontrer son soutien au mariage entre personnes du même sexe, affichant sur un camion des cotes de paris favorables au mariage entre elles. Le magazine irlandais Hot Press a également diffusé un numéro intitulé Vote Yes et dans lequel deux couples homosexuels s’embrassent. Le jour du référendum, la société de taxi Hail O offrira des courses gratuites jusqu’au bureau de vote pour les électeurs.

Du côté des opposants, l'organisme Mothers and Fathers Matter mène les troupes avec une campagne multisupport. La plateforme dédiée Keep Marriage a notamment été créée afin d'inviter les électeurs à voter contre le mariage en recourant à des témoignages d'homosexuels qui voteront «non». Mothers and Fathers Matter emploie aussi sa chaîne YouTube pour diffuser des témoignages et des vidéos incitant les électeurs à «se poser les bonnes questions», intégrant ainsi celles de l'adoption et des mères porteuses dans le débat.

À ses côtés, l’Église catholique a mené campagne pour le «non». Ainsi, lors de défilés, l'on a pu voir des évêques lire publiquement des lettres exposant les arguments du «non». L’organisme Iota Institute a soutenu la position de l’Église catholique.

Jusqu’en 1993, l’homosexualité était considérée comme un crime en Irlande. Si le «oui» l’emporte, l’Irlande deviendra le premier pays à adopter le mariage pour les homosexuels par référendum, joignant ainsi les 18 pays (dont 13 en Europe) ayant légalisé le mariage entre gens du même sexe. 

comments powered by Disqus