La référence des professionnels
des communications et du design

Le drone-vertising, une bonne idée?

Pour les publicitaires, le drone constitue un nouvel outil pour atteindre les consommateurs: des initiatives le prouvent déjà. 

Dans un article récent, le site français Influencia a rassemblé quelques initiatives ayant vu le jour afin de surprendre le consommateur là où il n’était pas accessible auparavant. Certains exemples démontrent que l’utilisation du drone représente une occasion de sortir des sentiers battus et des médias pour faire preuve d’originalité.

Par exemple, à Rio, au Brésil, Dove a déguisé des drones en cigognes qui allaient porter des sacs remplis de produits pour femmes et pour bébés aux jeunes mamans et aux dames enceintes. Ailleurs, l'organisme Flower Council of Europe a profité de la Saint-Valentin pour faire tomber des roses à partir de son Cupidrone à Verone, en Italie.

Benjamin Adler, auteur du texte, a interrogé Luis de Anda, président de TBWA/Chiat/Day à Los Angeles. Ce dernier juge que, de l'autre côté de la médaille, il existe le risque de ne pas savoir où se trouve la limite, puis d’être trop intrusif dans la vie des consommateurs. Par exemple, une initiative de la marque de vêtements pour hommes Camisaria Colombo et de l'agence Salles Chemistry a recouru à des drones jusque dans un milieu de travail. Pour atteindre sa cible, les hommes adultes professionnels, des mannequins avec un drone au lieu de la tête volaient autour d'édifices à bureaux pour que les employés les aperçoivent par la fenêtre. 

 

comments powered by Disqus