La référence des professionnels
des communications et du design

International: dénoncer le travail des enfants par une campagne

Dans le but de dénoncer le travail des enfants, une campagne pour l'organisme Abrinq Foundation réalisée par Lew'Lara\TBWA transforme des vêtements en prison pour enfants.

Conçue pour l’association affiliée à Save the Children, l'offensive présente des photos dans la même veine que celle d’un magazine de mode. Les motifs rayés sur les vêtements représentent des barreaux de prison derrière lesquels se trouvent des enfants. Chaque exécution arbore une mention comme «A dress shouldn't cost a childhood.»

Le mannequin brésilien Caroline Ribeiro apparaît dans certaines publicités produites par des photographes de mode hautement prisés.

«Cette initiative ne doit pas être perçue comme une attaque contre l’industrie de la mode, mais comme un avertissement pour le consommateur, car le travail des enfants est souvent plus proche qu’on le croit», explique Fadel Manir, directeur de création et associé de Lew’Lara\TBWA.

L'initiative se décline sur support papier et sur les réseaux sociaux, où les internautes sont invités à la soutenir à l’aide mot-clic associé, #Dress4Good

Annonceur: Abrinq Foundation/Save the Children     
Agence: Lew'Lara\TBWA

comments powered by Disqus