La référence des professionnels
des communications et du design

Sensum, un bracelet qui mesure les émotions

Dans le cadre du Printemps numérique, un prix sera remis lors du festival Animaze à l’œuvre ayant suscité le plus d’émotions chez le public, donnée calculée grâce à un bracelet intelligent.

Le bracelet intelligent distribué dans la salle de cinéma mesure les pulsations cardiaques et la conductance cutanée des spectateurs durant les projections. La firme de recherche marketing montréalaise Impact recherche, division de Vision7 International, collabore avec l'entreprise émergente irlandaise Sensum pour recourir à cette technologie à des fins méthodologiques. Un logiciel analyse les données biométriques et calcule un score de réaction affective.

«Il n'est pas toujours facile de distinguer ce qu'on aime réellement. Par exemple, la musique d'un film peut influencer nos perceptions, c’est subconscient! On mesure les émotions pour obtenir l'heure juste», fait valoir David Thomas, directeur de comptes d'Impact. Bien que des interférences puissent subvenir, comme lorsque le testeur bouge trop sa main, les données sont généralement fiables. Les réactions ne peuvent pas être manipulées ou simulées, contrairement aux sondages, où certains participants peuvent modifier leurs réponses selon plusieurs facteurs.

La collecte de données émotionnelles par la technologie serait complémentaire aux méthodes traditionnelles, car seules des questions directes permettent de connaître et d’expliquer la cause concrète des réactions émotionnelles. «N’importe quel service ou expérience peut être bonifié avec ce bracelet, affirme David Thomas. L’avancement de la recherche neuromarketing et les outils technologiques développés influenceront sans doute de plus en plus les contenus. Le partage d’un contenu viral repose avant tout sur l’émotion ressentie. On gagne à comprendre ce qui la génère!»

comments powered by Disqus