La référence des professionnels
des communications et du design

Carte Blanche aux créatifs est lancé

Les agences canadiennes sont invitées à participer à cette sixième édition du concours d’Astral Affichage.

Nouveauté: les agences de Calgary et d’Edmonton pourront aussi s’inscrire au concours. Ce dernier récompense les créations inédites, conçues sans brief, en affichage.

«Pour suivre l’expansion d’Astral Affichage en Alberta – y compris notre acquisition de Macdonald Outdoor à Edmonton et le lancement de nos nouvelles affiches à Calgary –, nous étendons notre concours dans ces deux marchés», commente Lucy Collin, vice-présidente, marketing et innovation, ventes, de Bell Média pour le Canada anglais.

Calgary et Edmonton s’ajoutent à Montréal, Toronto et Vancouver. Dans chaque ville, les exécutions sont soumises à l’évaluation de la communauté créative et à un jury formé de leurs pairs.

«Ces six dernières années, le concours Carte Blanche s’est taillé une réputation enviable auprès de la communauté créative. C’est maintenant devenu une tradition annuelle dans les agences, déclare Nathalie Doré, vice-présidente, marketing et innovation, ventes, de Bell Média pour le Québec. Pour Astral Affichage, c’est un privilège de soutenir la créativité et l’innovation des génies publicitaires du Canada. Quoi de mieux qu’une compétition pour rendre les choses intéressantes?»

Les soumissions seront reçues du 23 mars au 21 avril 2015. Les gagnants de Montréal seront annoncés le 28 mai lors de la journée de clôture de la conférence C2MTL. Ceux de Toronto et de l’Ouest canadien seront dévoilés les 19 et 20 mai respectivement. Les gagnants remportent un voyage au Festival international de la créativité de Cannes et une campagne d’Astral Affichage, division de Bell Média, d’une valeur de 50 000$.  

En couverture, de gauche à droite, les gagnants de l'édition 2014
- Montréal: Chat perdu (Lg2, Martin Baron et Marie-Ève Leclerc-Dion)
- Vancouver: McMuffin Sunrise (Cossette, Cameron McNab et Kate Roland)
- Toronto: Mark’s Thermometer (Sid Lee, Barbato Martiniello et Emma Quiroz)

comments powered by Disqus