La référence des professionnels
des communications et du design

Transactions bancaires: un Québécois sur trois utilise un appareil mobile

L’enquête NETendances du Cefrio démontre que les appareils mobiles sont de plus en plus employés par les Québécois pour leurs transactions bancaires en ligne.

En 2014, près d’un adulte québécois sur trois (31,5%) a recouru à un appareil mobile (tablette numérique ou téléphone intelligent) afin de réaliser des opérations bancaires sur internet (paiement de factures, transfert d’argent, etc.), un comportement en forte hausse par rapport à 2013, alors que seulement 24,1% s’y adonnaient. Les adultes québécois sont également plus nombreux à consulter leur compte bancaire à partir d’un appareil mobile, car plus d’un sur trois (36,2%) en avait l’habitude en 2014 (contre 28,8% en 2013).

Mobile ou pas, les opérations bancaires en ligne ont la cote au Québec et affichent une progression continue depuis 2010. En 2014, 57,6% des adultes qui ont effectué au moins une opération bancaire sur internet, une hausse de près de 10 points de pourcentage par rapport à 2010 (47,9%). Et parmi les internautes n’ayant pas réalisé d’opérations bancaires en ligne, 21,9% ont l’intention d’y adhérer au cours de la prochaine année.

Les 25-54 ans sont proportionnellement plus nombreux à consulter le site internet de leur institution financière (55,5%), même si les 18-24 ans sont de plus grands utilisateurs du numérique: «Les 18-24 ans constituent un créneau important pour les institutions financières au point de vue marketing. Ils magasinent et consultent plusieurs sites, et ils représentent les futurs clients de ces organisations. Les institutions financières ont tout intérêt à développer et à offrir des produits et services adaptés aux plus jeunes adultes, puis à les rendre accessibles là où ils se trouvent, c’est-à-dire sur leurs appareils mobiles.»

Les résultats complets du volet «services bancaires en ligne» de l'enquête NETendances 2014 peuvent être consultés en ligne.

comments powered by Disqus